Organismes formation : Le ralliement à Agefos-PME en voie d’adoption par les courtiers d’assurances

Contrairement aux syndicats des assureurs, qui ont désigné mardi 5 juillet Opcabaia pour gérer la collecte et les fonds de formation des professionnels du secteur, le choix des partenaires sociaux des courtiers se porte sur Agefos-PME. L’accord désignant ce dernier comme l’établissement devant gérer cet argent pour les courtiers a été ouvert à signature vendredi 8 juillet 2011.

 La famille de l’assurance ne sera pas réunie au grand complet en ce qui concerne sa formation. En effet, comme on pouvait le pressentir suite aux précédentes déclarations des partenaires sociaux des courtiers d’assurances, c’est à Agefos-PME, et non à Opcabaia, qu’ils sont en train d’accorder leur confiance. Pour rappel, l’OPCA dont les courtiers et les assureurs dépendaient ensemble auparavant, Opcassur, ne répondait pas aux exigences du décret du 22 septembre 2010, qui fixe le minimum des collectes pour les organismes de formation à 100M d’euros. Opcassur n’atteignait en effet que 65M d’euros.

Le ralliement des courtiers au nouvel organisme est en bonne voie. En effet, il a déjà été approuvé par trois importants syndicats, deux de salariés et un patronal, respectivement la Confédération Française Du Travail (CFDT), la Confédération Française de l’Encadrement-Confédération Générale des Cadres (CFE-CGC), et le Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances (CSCA). La CSCA espère cependant que le ralliement à Agefos-PME sera approuvé par les autres organisations de salariés, qui n’ont pas encore signé l’accord.

Les métiers du secteur de l’assurance resteront-ils unis ?

La décision des partenaires sociaux de rejoindre Agefos-PME plutôt qu’Opcabaia ne constitue cependant pas une séparation définitive avec les assureurs, pour Alain Morichon, président de la commission paritaire nationale de la CSCA, contacté par News Assurances. Il rappelle que les assureurs et les courtiers ne font pas le même métier, et que ces derniers sont confrontés à des problématiques de proximité qui réclamaient une solution immédiate « en dehors d’un rapprochement banque-assurance ». Mais malgré leurs différences, qui s’incarneront dès le 1er janvier 2012 par l’appartenance effective de ces métiers à deux organismes collecteurs différents, « rien n’empêchera [les] deux métiers d’avoir des actions communes sur des sujets qui peuvent [les] réunir ».

Agefos-PME compte environ 800M d’euros de collectes. La branche du courtage à elle seule devrait ainsi bénéficier de collectes comprises entre 12M et 14M d’euros.