Mutuelles : La LMDE, incapable de communiquer ses frais de gestion

La Cour des comptes a jugé dans un rapport la qualité de service de la LMDE très médiocre. Pourtant, la mutuelle étudiante se défend.

Taux de décrochage médiocre (un appel sur 14), qualité de service “globalement très insatisfaisante“, frais de gestion en constante augmentation… La LMDE s’est faite épingler par un rapport de la Cour des Comptes qui sera rendu public en septembre, et dont le journal Le Monde s’est procuré une copie.

Le quotidien rapporte qu’en février 2013, 200.000 courriers étaient toujours en attente de réponse. La LMDE, qui est dans le rouge depuis des années avec 23M d’euros de déficits accumulés en 2011, explique ces piètres observations par une réorganisation en 2012. Vanessa Favaro, la présidente, répond : “En 2012, nous avons vécu une grosse réorganisation, nous avons accumulé du retard. Je ne le nie pas, nous avons eu des problèmes. Cette année nous arrivons à reprendre le dessus et tous nos indicateurs sont bons. Le rapport de La Cour des comptes est en décalage avec ce que nous avons l’habitude de faire“.

La LMDE revendique un bon délai de remboursement

Aujourd’hui la LMDE revendique un délai de remboursement sur feuilles de soins papiers de douze jours ouvrés, soit “un délai de remboursement meilleur que la plupart des Cpam”.

En revanche, pour contrer ces attaques Vanessa Favaro explique que “le rapport de La Cour des comptes est basé sur la sécurité sociale des étudiants, il parle donc de l’ensemble des mutuelles étudiantes. Ce qui me surprend, c’est que Le Monde s’attache à ne parler que de la LMDE, je comprends que ça fasse vendre, mais c’est étonnant“.

Si la LMDE veut bien se justifier sur certains points négatifs que pointe la Cour des comptes, elle botte en touche lorsqu’il s’agit de parler des frais de gestions : “je ne peux pas vous dire de combien sont nos frais de gestion. Entre la réorganisation en 2012 et l’adossement à la MGEN en cours, nous n’avons pas assez de recul pour que je vous donne un chiffre stabilisé. L’objectif de l’adossement à la MGEN et des mutualisations qui vont être faites c’est de les réduire. Et pour 2011 je ne suis pas capable de vous donner le chiffre”.

La LMDE rejoindra la MGEN en janvier 2014 afin de stabiliser sa situation financière.