Marchés boursiers : Prudential entre à Hong Kong et Singapour

Le groupe d’assurance britannique Prudential est entré mardi simultanément sur les Bourses de Hong Kong et Singapour, des introductions initialement annoncées le 11 mai mais qui avaient également pâti du report de toute l’opération.

Le groupe veut ainsi augmenter son capital de 21Mds de dollars américains (17Mds d’euros) afin de financer le rachat d’AIA, la filiale asiatique d’AIG. Le groupe avait dû en reporter l’annonce en raison d’hésitations de la FSA, le régulateur des marchés britanniques, à laisser faire une opération d’une telle envergure, et la FSA avait demandé des garanties supplémentaires.

Avec un total de 35,5Mds de dollars, il s’agit du plus gros rachat jamais annoncé dans le secteur de l’assurance. L’augmentation de capital elle-même est la plus grosse jamais réalisée en vue d’un rachat, selon les calculs du cabinet Dealogic.

« Les deux introductions (à Hong Kong et Singapour) vont permettre aux investisseurs asiatiques de participer à l’énorme potentiel de croissance qu’offre Prudential », a déclaré Tidjane Thiam, le directeur général franco-ivoirien du groupe, dans un communiqué le mois dernier.

L’augmentation de capital se fait à 104 pence par actions. Les actionnaires pourront recevoir 11 nouvelles actions pour deux actions existantes. Selon Francis Lun, directeur général de Fulbright Securities à Hong Kong, les investisseurs asiatiques devraient répondre favorablement à l’offre de Prudential.

« Elle sera bien reçue car AIA est une compagnie connue à Hong Kong », a-t-il indiqué. AIG, l’assureur américain nationalisé à 80% depuis que les autorités américaines ont dû lui apporter 170Mds de dollars dans la foulée de la crise financière, avait préféré vendre à Prudential début mars, alors qu’un projet d’introduire AIA à la Bourse de Hong Kong était déjà bien engagé. L’argent de la vente doit être utilisé à rembourser les dettes à la Fed de New York.

Hong Kong, 25 mai 2010 (AFP)