Marché : Le deuxième assureur roumain, Astra Asigurari, en faillite

L’autorité de surveillance financière roumaine (ASF) a retiré mercredi sa licence à l’assureur surendetté Astra Asigurari, le numéro deux du secteur, et demandé le lancement de la procédure de faillite.

L’assureur, de longue date en difficulté financière, était sous administration spéciale depuis début 2014. Détenue par deux sociétés contrôlées par l’homme d’affaires Dan Adamescu, Astra gère quelque 2,5 millions de polices d’assurance représentant un montant d’environ 700 millions de lei (155 millions d’euros), a précisé le président de l’ASF, Misu Negritoiu, lors d’un point de presse.

“Les problèmes structurels n’ont pas pu être rectifiés”, a-t-il déclaré, se basant sur un rapport de la société d’audit KPMG. Les polices seront prises en charge et couvertes par le Fonds de garantie des assurés, une fois la faillite prononcée par le tribunal.

Selon le patron de l’ASF, des discussions avancées avaient notamment eu lieu avec les sociétés Ergo (Allemagne) et PZU (Pologne) en vue d’une entrée au capital de la compagnie. La faillite d’Astra s’explique selon lui en grande partie par “l’avidité” de ses actionnaires, qui a conduit à l’échec des négociations avec les investisseurs potentiels.

Selon l’ASF, Astra détient environ 10% du marché de l’assurance roumain, derrière le leader Allianz Tiriac.