LPS : Le fonds de compensation britannique à la peine avec Alpha

    Alors que le fonds de compensation britannique travaillait depuis plusieurs semaines au remplacement de polices d’assurance de l’assureur danois Alpha, le FSCM (Financial services compensation scheme) a finalement décidé de rembourser les primes de 14.000 assurés, faute de nouveaux porteurs de risques.

    Malgré de nombreuses tentatives initiées depuis le début de l’été, le FSCM (Financial services compensation scheme) n’aura finalement pas réussi à replacer l’ensemble des polices d’assurance vices cachés / défauts structurels de plusieurs milliers d’assurés d’Alpha Insurance, assureur danois en faillite depuis mai 2018.

    Le fond de compensation britannique qui travaillait en collaboration avec le courtier BCR Legal Group et le liquidateur d’Alpha pour tenter de replacer ces polices qui courent sur 10 ans a finalement annoncé hier qu’il jetait l’éponge faute de preneurs de risque. « En conséquence, les assurés ne peuvent plus attendre et le FSCS versera directement une indemnité de remboursement de primes à environ 14.000 d’entre eux dans les prochaines semaines », indique le fonds britannique, qui prévoit en parallèle de contacter 6.500 assurés supplémentaires pour les aiguiller dans leurs réclamations.

    « Nous reconnaissons qu’un remboursement de prime n’est peut-être pas le résultat que les clients d’Alpha auraient choisi et nous regrettons profondément qu’il n’ait pas été possible de trouver une solution de remplacement. Soyez assuré que le FSCS et les autres parties ont épuisé tous les moyens possibles pour tenter de replacer ces polices. C’est pourquoi ce processus a pris si longtemps », conclut le fonds britannique.