Le changement climatique pourrait coûter des milliards de dollars, les assureurs en première ligne

L’augmentation de catastrophes naturelles liées au changement climatique pourraient coûter des milliards de dollars supplémentaires chaque années à la communauté, a affirmé jeudi le géant allemand de la réassurance Munich RE.

Les statistiques de la compagnie “montrent, qu’au niveau mondial, le nombre moyen de catastrophes graves liées à la météo, dont ouragans, inondations et sécheresses a été multiplié par trois depuis le début des années 1980”, affirme Munich RE dans un communiqué à moins de deux semaines du sommet de Copenhague sur le changement climatique.

Le coût des dégâts augmente en moyenne chaque année de 11%, et bien que le changement climatique n’est probablement responsable que d’une faible proportion des coûts supplémentaires, ceux-ci se montent toutefois à des milliards de dollars par an, selon elle.

Le coût des catastrophes naturelles a atteint 1.600 milliards de dollars entre 1980 et 2008, dont 465 milliards pour des dégâts assurés.

Pour la seule période 2000-2008, les coûts totaux ont atteint 750 milliards de dollars, dont 280 milliards étaient couverts par des assurances, selon Munich RE.

Berlin, 26 nov 2009 (AFP)