L’avenir de l’assurance et des énergies renouvelables n’est pas sans risque

Selon le groupe PEW Environnement, les investissements dédiés au développement des Energies renouvelables pourraient atteindre 2.3 billions de dollars sur la période 2010-2020 et le Programme des Nations Unies de l’Energie prédit que d’ici à 2030, il y aura 6.3 millions d’emplois supplémentaires dans l’énergie solaire et 2.1 millions d’emplois dans l’énergie éolienne dans le monde entier.

De nombreux pays luttent actuellement contre la récession économique et le secteur des énergies renouvelables peut être un stimulateur de croissance non-négligeable.

En tant que leader de l’assurance, avec plus de 30 ans d’expérience dans les Energies Renouvelables, RSA a une vision unique des opportunités et des challenges auxquels font face les industries opérant sur ce marché. Nous avons aidé à la protection de la première éolienne en 1970 et continuons d’accompagner les pionniers du secteur dans leur développement.

Quant à l’avenir de l’assurance et des énergies renouvelables, RSA reconnaît que bien que l’énergie renouvelable peut être sans émission de carbone, ce n’est pas sans risque. De la technologie au stade du prototype à l’exploitation de sites éloignés dans des régions inhospitalières, un certain nombre de risques importants liés aux énergies renouvelables exigent de surmonter ces obstacles.
Dans quelques années, RSA s’attend à voir des éoliennes de plus de 250 mètres de haut avec des pales de 120 mètres. Ce type de développement créera de nouveaux défis, et les assureurs et les fabricants devront travailler ensemble pour comprendre, gérer et réduire les risques.

Nous travaillons en collaboration avec les spécialistes du secteur, les associations comme EWEA et celles spécialisées dans l’environnement telle que WWF pour analyser les challenges, les opportunités, les risques, les bénéfices et les barrières à l’entrée du secteur des Energies Renouvelables.

Les compétences et l’expérience des assureurs sont donc cruciales, pour s’assurer que les risques existants, nouveaux et émergents sont gérés efficacement et que les fabricants sont accompagnés dans leur stratégie de développer la prochaine génération d’énergies renouvelables. Les assureurs sont une partie importante de la gestion des risques et afin de travailler efficacement ils doivent être impliqués en amont du projet.

RSA est impliqué dans l’assurance de 3 des 6 principaux fabricants d’éoliennes, équivalent à environ 40% des turbines dans le monde. RSA a une grande expérience dans les énergies éoliennes, assurant le premier site éolien off-shore en 1991 au Danemark, et cette année la construction d’un des plus grands sites d’éoliennes en Amérique latine.

Nous avons une part de marché de 10%, avec une position de leadership incontesté du marché sur certains domaines et notamment sur l’éolien offshore. Nous sommes en effet impliqués dans plus de 80% de tous les parcs éoliens offshore, y compris auprès des plus grands du monde.

« En France, RSA a su devenir l’un des partenaires clés des plus grands investisseurs nationaux mais aussi accompagner les développeurs et les start-up français qui se sont lancés dans l’éolien et le photovoltaïque ces dernières années. Sur le segment d’installations photovoltaïques supérieures à 200 kWc, 40% des centrales sont assurées par RSA. Une éolienne sur 4 est assurée par RSA, ce qui témoigne de la confiance que nous accordent les développeurs » Georges Mariné, Directeur de la Souscription IARD RSA France.

Selon communiqué