Justice / Cref : 18 mois de prison avec sursis requis contre René Teulade

René Teulade et sept autres responsables de l’ex Mutuelle retraite de la fonction publique (MRFP) étaient attentifs hier au réquisitoire concernant leur procés pour abus de confiance Et le procureur général n’a pas été tendre avec l’ex-ministre socialiste pour qui dix-huit mois de prison avec sursis sont requis.

Le procureur de la République a donc demandé 18 mois de prison avec sursis pour l’ancien président de la MRFP dans son réquisitoire. En revanche aucune amende n’a été requise contre l’actuel sénateur-maire d’Argentat (Corrèze). Pour les adhérents du Comité d’information et de la défense des sociétaires (CIDS) de l’ex MRFP, cette décision est un soulagement après plus de dix-ans d’attente.

Cependant, dans son réquisitoire, le procureur de la République, Nicolas Heitz, n’a pas demandé de dommages et intérêts aux anciens administrateurs permanents de la MRFP. A l’instar de René Teulade, les autres prévenus risquent aussi de la prison avec sursis, de dix-mois contre six d’entre-eux et un an contre le septième. Le jugement final est attendu dans trois mois.