Italie : Aviva vend sa part dans sa co-entreprise avec Banco BPM

L’assureur britannique Aviva a annoncé vendredi la vente de sa part de 50% dans la société commune qu’il partage avec la banque Banco BPM en Italie dans le domaine de l’assurance dommage et assurance vie.

Aviva a exercé ses droits pour céder sa participation à Banco BPM, banque qui est née de la fusion effective début 2017 entre Banco Popolare et Banca Popolare di Milano (BPM), donnant naissance au troisième groupe bancaire du pays. L’assureur britannique avait créé cette co-entreprise en 2007 avec à l’époque Banco Popolare, moyennant un versement de 250 millions d’euros correspondant à 50% du capital.

Aviva ne précise pas dans son communiqué le montant de la transaction concernant la cession de ses parts, se contentant d’indiquer que sa valeur doit encore être déterminée avant qu’elle ne soit rendue publique. La co-entreprise permettait à Aviva de distribuer ses produits d’assurances à travers le réseau bancaire de BPM. Elle a généré 14 millions de livres (15,2 millions d’euros) de bénéfice opérationnel avant impôt pour le britannique en 2016. Aviva a été contraint de vendre sa part puisque Banco BPM a annoncé fin juin sa décision de ne pas renouveler le partenariat qui était prévu au départ pour durer dix ans.

Le groupe britannique précise que ses autres activités dans le pays, soit en direct sous sa propre marque, soit par ses deux autres co-entreprises avec UBI et Unicredit, ne sont pas affectées par l’annonce du jour. Au total, les activités italiennes d’Aviva totalisent plus de deux millions de clients, ce qui en fait le septième assureur du pays.