International : ICBC peut entrer au capital d’une filiale d’Axa

La banque chinoise Industrial and Commercial Bank of China (ICBC), premier établissement mondial en terme de valorisation boursière, a conclu avec Axa un accord prévoyant une prise de participation de 60% au capital de la filiale chinoise de l’assureur Axa-Minmetals Assurance.

Créée en 1999 sur le principe d’une société commune avec le conglomérat China Minmetals corporation, Axa-Minmetals Assurance est spécialisée dans l’assurance vie. Elle a collecté 830 millions de yuans (environ 90 millions d’euros) de primes sur les trois premiers trimestre de l’année, en hausse de 54% par rapport à la même période de 2009, selon un communiqué publié jeudi.

Avant l’entrée d’ICBC, le capital était réparti entre Axa (51%) et China Minmetals (49%). A l’issue de l’opération, Axa ne détiendra plus que 27,5% et Minmetals 12,5%. « Il vaut mieux avoir 27,5% d’un gâteau plus grand et en croissance que 51% d’un gâteau plus petit », a déclaré le PDG d’Axa Henri de Castries lors d’un point de presse tenu à Pékin après la signature de l’accord.

ICBC a dépensé 1,2 milliard de yuans (129,5 millions d’euros) pour acquérir 60% de la nouvelle entité, rebaptisée ICBC-AXA Life Insurance, a indiqué le président exécutif de la banque, Yang Kaisheng. « Nous paierons dès que nous aurons l’approbation finale de l’autorité de régulation », a déclaré M. Yang, qui a ajouté espérer que la nouvelle entité serait profitable « l’année prochaine ».

« C’est le seul investissement d’ampleur d’ICBC dans une compagnie d’assurance », a indiqué pour sa part le président du conseil d’administration de la banque, Jiang Jianqing, précisant qu’ICBC « continuera à coopérer avec d’autres compagnies d’assurances » sur le marché chinois.

Bien que l’assureur français soit désormais minoritaire, la gestion quotidienne des opérations sera assurée par un directeur général nommé par Axa. Le conseil d’administration et le comité de direction seront, eux, dirigés par le président exécutif nommé par ICBC. « Cette coopération avec ICBC est idéale pour nous permettre d’accroître significativement notre présence sur le marché de l’assurance en Chine », a commenté M. de Castries, cité dans le communiqué.

Axa va ainsi pouvoir s’appuyer sur le réseau imposant d’ICBC en Chine, qui compte 16.000 implantations et 230 millions de clients particuliers. Le marché des primes d’assurance en Chine a connu une croissance de 34% au premier semestre par rapport à la même période de 2009, mais la part dévolue aux assureurs étrangers a reculé de 9% en 2005 à 4% au premier semestre 2010, selon l’agence Dow Jones.

Devant les difficultés à obtenir les autorisations nécessaires pour lancer de nouveaux produits, certains assureurs étrangers ont choisi de se désengager, toujours selon Dow Jones. « Le marché chinois de l’assurance est encore un marché émergent » avec un taux de pénétration de seulement de 2,3% et une prime moyenne par tête de 82 dollars, a encore déclaré M. Jiang.

PARIS, 28 oct 2010 (AFP)