Insurtech : Alan lance une complémentaire santé pour les indépendants

Après avoir sorti une complémentaire santé pour les entreprises il y a quatre mois, la start-up Alan lance une offre santé 100% digitale pour les freelancers et indépendants.

Alan vise désormais les freelancers, indépendants, dirigeants de sociétés, auto-entrepreneurs, chauffeurs VTC et commerçants avec une offre de complémentaire santé qui s’inspire de l’offre dédiée aux entreprises, avec des conditions tarifaires similaires. « Chez Alan, nous pensons qu’il est juste d’offrir aux indépendants le même niveau de service et de couverture qu’aux salariés », affirme la start-up dans un communiqué.

Pour s’attaquer à ce nouveau marché des indépendants, Alan a établi des partenariats avec des incubateurs de start-ups tels que Le Numa, The Family, Schoolab, Cap Digital, Syntec Numérique ou l’incubateur HEC, qui vont recommander les services d’Alan à leurs freelancers.  » Beaucoup d’indépendants nous ont contacté depuis le lancement de notre offre adressée aux entreprises pour nous réclamer une offre pour eux. Nous comptons capitaliser sur cette base de contacts et comptons sur la recommandation de nos utilisateurs pour nous développer « , affirme Jean-Charles Samuelian, PDG et co-fondateur d’Alan.  » Toutes les semaines, nous avons entre 10 et 20 nouvelles entreprises clientes et nous sommes très contents de nos métriques de croissance « , affirme le dirigeant d’Alan qui compte dans son portefeuille les salariés de la plateforme de crowdfunding Lendix, ou la filiale de Vente-privée.com Adotmob.

Avec sa nouvelle offre, Alan cible les 2 millions de micro-entreprises qui ont été créées entre 2009 et 2015 en France. Selon Alan, « le numérique est un des facteurs de croissance avec l’explosion des professions du web ». Ces professionnels sensibles au web devraient être séduits par l’expérience utilisateur d’Alan, qui offre la possibilité de s’inscrire en ligne en moins de 5 minutes, et de gérer le contrat sans échange de paperasse. Alan propose de prendre en photo les factures et de les envoyer par e-mail. Comme les salariés couverts par Alan, les indépendants auront une carte de tiers payant au format papier et également numérique.

Le prix de la couverture oscille entre 41 et 100 euros en fonction de l’âge. Pour un TNS de 30 ans, le prix est de 55 euros. Les enfants de moins de 18 ans peuvent être également couverts pour 40 euros par mois et le troisième enfant et les suivants sont gratuits. Le contrat est intégralement responsable et éligible à la loi Madelin.

Alan, qui compte aujourd’hui 12 collaborateurs, s’occupe également de gérer le transfert de contrat auprès d’anciens assureurs, en rédigeant et envoyant la lettre de résiliation.