Innovation : entre fantasmes et réalité…

0
Christian Parmentier

Pas un jour où en ouvrant sa boîte mail ou en se connectant aux réseaux sociaux, on ne soit submergé d’annonces d’innovations technologiques qui vont bouleverser le Landerneau de l’Assurance ! Depuis l’appli miracle qui va enfin changer la relation client jusqu’à la technologie disruptive qui sonnera le glas des assureurs.
Même si ces nouveautés sont très intéressantes et méritent d’être suivies de près, on est loin de la réalité quotidienne des clients et de leurs assureurs.
A en croire les communicants-geeks, tous les assurés n’aspirent qu’à souscrire un contrat  en trois clics sur leur smartphone, à consulter leurs polices 24h/24, à gérer les sinistres sur smartphone (Tiens, au fait, le e-constat se fait bien discret !).
Peut-on aller jusqu’à penser que ces innovations ne sont que des épiphénomènes? La question mérite peut-être d’être posée (on en parle au LAB le 12 juin) car il faut se souvenir que les plus grandes innovations de l’assurance ont été le fruit de la collaboration des assureurs : constat amiable, convention IDA et CIDRE, CATNAT, etc.
Alors que les Insurtechs occupent l’espace médiatique (et accaparent les budgets ?), une innovation majeure pour la qualité de service aux clients risque de passer inaperçue : LA CONVENTION IRSI.
Prenant effet au 1er juin 2018 elle remplace  la Convention CIDRE avec pour objectif de simplifier et accélérer le règlement des sinistres Dégât des Eaux et Incendie en :

-désignant un assureur gestionnaire
– organisant la recherche de fuite
-mettant en place une expertise pour compte commun
– désignant l’assureur payeur
– encadrant les recours

Alors, au-delà du Buzz convenu autour des startups, Bravo la FFA pour avoir mené ce projet.

Christian PARMENTIER, Fondateur du LAB
Animateur du Blog “sauvonslassurance”
Co-Auteur des Grands Principes du Marketing de l’Assurance