Grands risques : RSA en passe d’être racheté

Les locaux de RSA
Les locaux de RSA

Le groupe d’assurance britannique RSA est en discussions avec le groupe financier canadien Intact et l’assureur danois Tryg, qui envisagent une offre de rachat à 7,2 milliards de livres, d’après un communiqué publié vendredi sur le site de la Bourse de Londres.

Si l’opération aboutit, elle se traduira par le démantèlement d’un des plus anciens membres du FTSE-100. Dans un communiqué commun, les deux groupes proposent 685 pence en numéraire par action de RSA, avec Intact versant 3,0 milliards de livres afin d’acquérir notamment les activités canadiennes, britanniques et internationales de RSA, tandis que Tryg paierait 4,2 milliards pour les activités en Suède et en Norvège.

Intact et Tryg seraient copropriétaires des opérations de RSA au Danemark, expliquent les deux groupes dans leur communiqué commun.

La proposition en est à un stade préliminaire et une offre formelle n’a pas encore été présentée, les deux acheteurs potentiels étudiant encore les comptes et actifs de RSA. Le CA de RSA se dit a priori enclin à recommander l’opération, “à l’issue de la résolution de plusieurs termes de la proposition, y compris une période de passage en revue des comptes et actifs en cours” par les deux acquéreurs.

L’opération devrait encore par la suite être approuvée par les actionnaires et les autorités de la concurrence. Intact et Tryg font valoir que cette acquisition renforcerait la position du premier dans l’assurance dommages, et celle de Tryg en Scandinavie. Intact entend financer ce rachat par placement privé d’actions, principalement auprès de ses gros investisseurs, et par émission de titres de dette et actions flottantes.

Albingia

Compagnie d’assurance française, 100% indépendante, Albingia accompagne les courtiers, depuis bientôt 60 ans, dans l’assurance des risques des entreprises. Composées d’équipes à l’expertise reconnue, ses 7 délégations régionales sont de véritables centres de décision autonomes et sont garantes d’une réelle proximité avec les courtiers français. C’est à leurs côtés qu’Albingia a fait le choix d’assurer le développement des entreprises françaises.

Contacter Albingia


Que pensez-vous du sujet ?