Fiscalité : Henri de Castries commente la création d’un crédit d’impôts par le gouvernement

Henri de Castries, PDG du groupe Axa, a réagi à la volonté du gouvernement de créer un crédit d’impôts pour l’emploi et la compétitivité suite à la remise du rapport Gallois.

La politique du gouvernement n’est toujours pas favorable à la croissance et à l’emploi, malgré les annonces de crédits d’impôts pour les entreprises, a estimé le PDG de l’assureur Axa, Henri de Castries, en marge d’une journée consacrée aux investisseurs. « Nous pensons que, même avec les annonces d’hier, la politique macroéconomique n’est pas favorable à la croissance et à l’emploi », a commenté M. de Castries.

« La politique macroéconomique qui consiste à continuer à augmenter les dépenses publiques, même si vous dites que vous les augmentez moins que ce que vous auriez pu le faire, n’est pas bonne lorsque vous vous situez à 56% de ratio de dépenses publiques rapportées au PIB (produit intérieur brut) », a-t-il fait valoir.

Pour redonner de la compétitivité aux entreprises françaises, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé mardi 6 novembre que l’État leur accordait un crédit d’impôts de 20Mds d’euros par an, avec une montée en charge à partir de 2014.

Paris, 7 nov 2012 (AFP)