Espagne : Santander écarte Allianz de son activité d’assurance

Santander

La banque espagnole Santander a annoncé lundi être parvenue à un accord avec l’assureur allemand Allianz pour solder, en échange de 936,5 millions d’euros, une collaboration héritée de Banco Popular rachetée en 2017.

Santander met ainsi fin au contrat qui accordait au géant allemand “la distribution exclusive de certaines assurances-vie, assurances générales, organismes de placement collectif et plans de pensions à travers le réseau de Banco Popular”, explique-t-elle dans un communiqué. La première banque espagnole, qui avait acquis en juin 2017, pour un euro symbolique, sa compatriote Banco Popular au bord de la faillite, va racheter les 60% d’Allianz dans l’entreprise conjointe Allianz Popular, qui chapeautait ses activités d’assurance.

A l’ouverture de la Bourse de Madrid, le titre Banco Santander prenait 1,01% à 4,04 euros dans un marché en hausse de 0,42%, une progression de la même ampleur que les autres banques espagnoles. L’accord devrait être effectif au premier trimestre 2020, une fois les autorisations règlementaires obtenues, précise Banco Santander.

Santander avait annoncé en juillet 2018 son intention de mettre fin à la collaboration avec Allianz pour confier au Néerlandais Aegon ses activités d’assurance en Espagne suite au rachat de Popular. Aegon devrait obtenir 51% de plusieurs branches de cette activité, notamment l’assurance-vie et les assurances générales, précise Santander.

L’assureur espagnol Mapfre doit, lui, hériter des activités d’assurances automobiles, multi-risques pour les PME et de responsabilité civile pour entreprises. Selon la presse économique, Santander et Allianz étaient depuis plusieurs mois engagés dans de dures négociations sur la rupture de leur collaboration. D’après Santander, cette réorganisation de son activité d’assurances aura une contribution “légèrement positive” à son bénéfice par action et produira un retour sur capitaux investis (ROIC) supérieur à 10%.