Dette / Grèce : Les assureurs recevront des obligations du FESF et de la Grèce

Les créanciers privés dont les assureurs exposés à Grève, qui se présenteront à l’échange de dette recevront, contre leurs obligations, des titres grecs et d’autres du Fonds européen de stabilité financière (FESF), a indiqué mardi à l’AFP une source bancaire.

Pour une valeur initiale d’obligation de 100, chaque créancier privé recevra pour 35 d’obligations grecques à 30 ans et pour 15 d’obligations du FESF, a précisé la source, les 50 restants étant perdus.

Les obligations du FESF seront des titres d’assez court terme, ce qui permettra aux créanciers privés de recevoir des liquidités à un horizon assez rapproché.
Quant aux nouveaux titres grecs, ils seront assortis d’un rendement d’environ 3,5% par an, de sources concordantes.

Avec AFP