Courtage : L’offre d’Aon sur Willis Towers Watson se précise

Le building d'Aon a Chicago

Les rumeurs dont nous nous faisions l’écho en novembre dernier semblent se préciser. Selon nos confrères de Bloomberg, Aon se prépare à soumettre une offre de rachat sur son rival Willis Towers Watson, pour ce qui serait la plus grosse grosse opération de fusion / acquisition du monde du courtage.

L’opération de M&A de la décennie est-elle en passe de se jouer dans le monde du courtage d’assurance ? C’est en tout cas ce qui semble se dessiner, puisque selon Bloomberg, le courtier Aon (10,7Md$ de CA à fin 2018) se prépare à soumettre une offre d’achat de son rival Willis Towers Watson (environ 8,4Md$ de CA à fin 2018) dans les prochaines semaines. Selon plusieurs sources citées par l’agence de presse financière, « les deux entreprises ont eu des contacts préalables », même si aucune décision finale n’a été prise, Aon se réservant le droit de ne pas donner suite.

Ces rumeurs de marché ont fait grimper de 8,3% le cours de Bourse de Willis Towers Watson à 182,72$ (soit le prix le plus élevé de tous les temps), valorisant le groupe à près de 24Md$. De son côté, la valeur de l’action Aon est restée stable à à 169,85$ pour une valorisation estimée à 41Md$. Si pour l’heure aucune des deux entreprises n’a fait de commentaire, une telle opération permettrait à Aon (actuel N°2 mondial) de devenir le N°1 des méga brokers mondiaux devant Marsh et sa récente annonce du rachat record du courtier britannique Jardine Lloyd Thompson (pour 5,6Md$).