Courtage : Le groupe Ageo prépare sa succession

Ageo
Le groupe Ageo est une société de courtage qui emploie 280 collaborateurs.

Le groupe Ageo nomme Nicolas Pagès et Julie Oziebala comme directeurs généraux. Charles-Philippe Mourgues devient directeur général délégué du courtier gestionnaire.

Le groupe Ageo, 32M d’euros de chiffre d’affaires annuel, renforce son comité exécutif avec plusieurs nominations. Le courtier gestionnaire spécialisé dans la santé, la prévoyance et la retraite collectives souhaite préserver son indépendance et pérenniser son avenir. Pour ce faire, ses fondateurs, Eric et Maryse Oziebala, président et conseillère du président, ont préparé leur succession.

Antoine Giacomotto, précédemment directeur général associé en charge du IARDT, est nommé vice-président du groupe Ageo. Il devrait ensuite prendre la présidence du courtier gestionnaire au 1er janvier 2024.

Pour sa part, Nicolas Pagès, directeur général délégué de la société depuis mai 2021, a été nommé directeur général en charge de la transformation, des ressources humaines, des finances et du commercial. Avant de rejoindre le courtier gestionnaire, Nicolas Pagès a travaillé pendant 35 ans chez Generali dans des fonctions commerciales.

La directrice adjointe Julie Oziebala est nommée directrice générale en charge de la gestion et de l’informatique d’Ageo. Charles-Philippe Mourgues, directeur commercial depuis mars 2022, est promu au poste de directeur général délégué en charge du commerce et du marketing. Avant de rejoindre le courtier gestionnaire, Charles-Philippe Mourgues a travaillé pour Henner, Mercer, Siaci Saint–Honoré, Aon France et Generali France.

Helvetia

Assureur spécialiste des risques d'entreprises, Helvetia France réalise un chiffre d'affaires de 388 M€ en 2021 avec plus de 400 collaborateurs répartis en France, Drom Com, Afrique et Londres. En France depuis 1921, le siège social de la compagnie est au Havre. Son offre est distribuée par des intermédiaires d'assurances et s'adresse aux entreprises qui souhaitent assurer leurs machines, bâtiments, responsabilité civile professionnelle, les risques liés à la construction, à la circulation des poids lourds, les transporteurs et logisticiens, les professionnels du secteur maritime (armateurs, pêche, fluvial, plaisance et portuaire), les marchandises transportées et les œuvres d'art.

En savoir plus


Que pensez-vous du sujet ?