Courtage : Gras Savoye admet une réorganisation et table sur une faible croissance

La direction a présenté un projet à trois ans aux partenaires sociaux avec une faible croissance et des conséquences sur l’emploi.

Les partenaires sociaux en savent un petit peu plus. Après avoir dénoncé les départs fréquents dans l’entreprise en 2012, estimés à 160 par les syndicats, un comité central extraordinaire réuni le 10 janvier a permis à la direction de Gras Savoye de donner quelques informations sur les trois prochaines années. Et de prendre un nouveau rendez-vous pour fin février.

A cette date, le premier courtier français présentera ni plus ni moins qu’une réorganisation « qui aura des conséquences sur l’emploi et les conditions de travail » selon l’Agefi. Dans cette stratégie, Gras Savoye espère une croissance « raisonnable, inférieure à 5% à 3 ans » écrit notre confrère. Les détails de la réorganisation seront présentés courant février.