Courtage : Disparition de Dominique Guian

Dominique Guian, fondateur et président du conseil de surveillance du groupe SPB, est décédé à l’âge de 86 ans. Le courtier indique qu’un nouveau président du conseil de surveillance sera nommé prochainement.

Le groupe SPB vient d’annoncer la disparition de Dominique Guian, son fondateur et président du conseil de surveillance, décédé le 6 juillet à l’âge de 86 ans. « Les premières pensées de l’équipe de direction et des employés du Groupe SPB vont à ses enfants, à ses petits-enfants et à ses proches », indique le courtier dans un communiqué.

En créant la Société de Prévoyance Bancaire en 1965, Dominique Guian a été le premier courtier à proposer des assurances (et notamment une garantie du solde du compte bancaire en cas de décès accidentel) aux agences bancaires pour leur permettre d’élargir leurs gammes de produits et fidéliser leurs clients. D’abord avec la BRED du Havre puis avec le CIC, au fil des années, SPB a conçu et développé des programmes d’assurance pour toutes les grandes banques françaises (BNP, Crédit Agricole, Crédit Lyonnais).

De la garantie décès invalidité à l’assurance perte d’emploi en passant par l’assurance voyage en inclusion sur des cartes bancaires haut de gamme, à la fin des années 90, SPB s’oriente vers l’international, la téléphonie mobile et la distribution pour devenir spécialiste des assurances et services affinitaires. Dominique Guian transmet alors les rênes de l’entreprise à son fils Jean-Marie, actuel président du directoire, et devient président du conseil de surveillance du courtier en 1999, fonction qu’il occupait depuis.

« Un nouveau président du conseil de surveillance du groupe SPB sera nommé prochainement. Le conseil de surveillance peut compter sur l’engagement sans faille de ses membres pour continuer à assurer le pilotage de la stratégie du groupe SPB. La continuité des activités opérationnelles du groupe SPB est assurée », conclut SPB dans un communiqué.