Courtage : Croissance et performance au service de la puissance !

Pendant que les derniers cabinets arrêtent leurs comptes 2018, les chiffres d’affaires des principaux courtiers sont orientés à la hausse. Jamais le marché du courtage tricolore ne s’est si bien porté, mais la course à la toute puissance fragilise-t-elle le courtage de proximité ?

Au regard des nombreuses opérations de rachat ou cession, le marché français du courtage est dans une forme éclatante. Les chiffres d’affaires des principaux cabinets du marché en témoignent. Tous sont orientés à la hausse avec des multiples qui donnent parfois le tournis. Si Siaci Saint Honoré n’a pas encore arrêté ses comptes 2018, le courtier français a d’ores et déjà annoncé un chiffre d’affaires en croissance à deux chiffres « dont le premier sera un 2 », ce qui lui permettrait de dépasser les 400 millions d’euros de revenus. Du côté des grossistes, l’exercice passé a lui aussi tenu toutes ses promesses.


Après l’opération d’envergure Ciprés-Axelliance qui fait entrer le nouvel ensemble dans le très fermé top 15 du courtage hexagonal, SPVie, qui avait connu l’une des plus fortes croissances du marché l’an dernier devrait, presque doubler son chiffre d’affaires en 2018 ! Reste le courtage de proximité, qui, étouffé par une législation de plus en plus lourde et une pression des porteurs de risques, se questionne : entre course à la taille, spécialisation à outrance et vente de portefeuilles, doit-il jouer le jeu de la consolidation ? L’auto- régulation du marché le sauvera-t- il ? Ces prochaines années seront en tout cas décisives.

Sources : publié et déclaratif

MS Amlin

Spécialiste des risques d’entreprises, MS Amlin propose des solutions d’assurance sur-mesure pour les PME / PMI, les ETI, les grandes entreprises et les professionnels, en France comme à l’international.

Contact