Coronavirus : Tego rend 2 mois de cotisations en auto

Un soldat à l'entraînement
Tego couvre notamment les personnels de la Défense.

Tego, qui réunit l’AGPM et le GMPA, a dévoilé plusieurs mesures pour répondre à la crise du coronavirus. L’association prévoit notamment de rendre 2 mois de cotisations auto à ses adhérents.

Depuis le 1er janvier 2020, AGPM et GMPA sont réunis sous la bannière Tego. L’association souscriptrice commune a négocié avec ses partenaires assureurs pour déployer plusieurs mesures à l’attention de ses adhérents durant cette période de confinement. Ainsi, les titulaires d’un contrat en assurance automobile bénéficieront d’une ristourne de deux mois de cotisations. « Cela concerne nos adhérents dont le véhicule est immobilisé pendant cette période de confinement et qui ne l’utilisent par exemple que pour aller faire leurs courses 1 fois par semaine », précise Gilles Lemoine, secrétaire générale de Tego.

Tego s’inscrit dans la démarche initiée par les groupes Maif et Matmut consistant à répercuter la baisse de la sinistralité auto sur les primes d’assurance. Un sujet objet d’une passe d’arme entre la FFA et l’UFC-Que Choisir ces derniers jours.

Par ailleurs, l’association souscriptrice affirme avoir négocié avec ses partenaires pour que « les personnels contraints d’utiliser leurs véhicules pour se rendre à leur travail ne subissent pas de majoration de cotisations liée à un accident responsable. Cela signifie pas de malus. Nous offrons en outre la franchise », poursuit Gilles Lemoine.

Mise en place d’un fonds de solidarité

En habitation, la part de la prime correspondant à la garantie vol des contrats sera également remboursée pour ces deux mois de confinement. Le regroupement d’AGPM et de GMPA a créé en outre un fonds de solidarité destiné « à accompagner les adhérents les plus impactés par la crise actuelle ». Les fonds seront versés directement ou via des organismes officiels. « Nous n’avons pas déterminé d’enveloppe spécifique pour ce fonds. L’association dispose de fonds propres, nous les utiliserons tant que cela restera possible, souligne le secrétaire général. Notre objectif n’est pas d’être en doublon avec les actions déjà mises en œuvre par l’institution, mais plutôt en complémentarité, notamment à travers l’accompagnement social. Chaque année, nous soutenons financièrement des organismes officiels et des associations, comme par exemple la Fondation des œuvres sociales de l’air (Fosa) ».

S’agissant de la prévoyance, Tego reconnaîtra le coronavirus comme maladie professionnelle imputable au service pour ses adhérents et plus particulièrement ceux en première ligne dans cette crise sanitaire.

Enfin, les titulaires d’un contrat assurance scolaire bénéficieront d’une réduction de 2 mois de cotisation.

Bannière contenus sur le coronavirus

Que pensez-vous du sujet ?