Coronavirus : Les mutuelles maintiennent un socle commun de garanties

Le siège de la Mutualité Française

La Mutualité Française annonce plusieurs mesures pour maintenir les garanties des 35 millions d’adhérents dans période de crise sanitaire provoquée par le coronavirus.

Après la Fédération Française de l’Assurance et le Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP), c’est au tour de la Mutualité Française de détailler ses engagements pour répondre aux défis du coronavirus. Les mutuelles prendront en charge les indemnités journalières complémentaires des personnes vulnérables en arrêt de travail. Les garanties et les prestations santé et prévoyance des adhérents au chômage partiel seront également maintenues, en dépit d’une baisse des cotisations d’environ 30%.

Les mutuelles s’engagent également à conserver les garanties de tous les contrats des très petites entreprises et des travailleurs non-salariés en difficulté. Ce maintien des garanties durera toute la période du confinement. Une suspension ou report des paiements pourront être accordés au cas par cas, mais les entreprises devront en faire la demande.

La Mutualité Française souligne que les fonds d’aide sociale mutualiste de chaque mutuelle peuvent également être mis à contribution pour répondre aux situations individuelles les plus difficiles.

Plusieurs mutuelles ont pris des initiatives individuelles en faveur des professionnels de santé. Par exemple, Ampli Mutuelle a supprimé les franchises pour les professionnels de santé en arrêt de travail en raison du confinement ou de maladie. Le groupe Pasteur Mutualité, de son côté, a créé un fonds d’action mutualiste.

Bannière contenus sur le coronavirus

Que pensez-vous du sujet ?