Coronavirus : 12 assureurs chinois au secours des entreprises

Avec l’aide de 12 porteurs de risques chinois, la province de Hainan vient de lancer une couverture d’assurance destinée à couvrir les pertes financières des entreprises impactées par l’épidémie de coronavirus.

La province de Hainan située dans le sud de la Chine vient de mettre en place une couverture d’assurance spécialement conçue pour couvrir les pertes financières des entreprises dont l’activité a été impactée par l’épidémie de coronavirus.

Elaboré en collaboration avec le CBIRC (le régulateur des banques et des assurances chinois), ce programme d’assurance pour lequel 200M de yuans (26,5M d’euros) ont été provisionnés, doit permettre de couvrir sur une période de six mois les pertes de production, les salaires des employés en quarantaine et les frais liés à l’interruption d’activité de la centaine d’entreprises éligible à la souscription.

Selon Reuters, qui s’appuie sur un communiqué du CBIRC, le gouvernement de Hainan subventionnera 70% de la prime de cette couverture aux côtés de 12 assureurs chinois de premiers plan dont PICC, China Pacific Insurance Co. et Ping An Insurance Group. « L’assurance jouera son rôle de ‘stabilisateur social’ et aidera les entreprises à traverser des moments difficiles », indique le document qui ne précise pas quelles entreprises ni quels secteurs d’activités sont concernés.

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, les sous-traitants chinois à l’arrêts perturbent fortement les chaines d’approvisionnement de plusieurs grands groupes mondiaux et plus particulièrement les fabricants de smartphone, les constructeurs automobiles et les géants de l’industrie textile. Avec près de 1.900 morts, le « Covid-19 » pourrait surtout impacter de 0,1 à 0,2% les 3,3% de croissance mondiale prévues pour 2020 par le Fonds monétaire international (FMI).