Le 22 février s’est tenue la 2e réunion du club TPE/PME. Elle fut l’occasion d’enrichir la thématique fil rouge de l’année sur les moyens d’améliorer les relations entre assureurs et TPE/PME. Nous avons travaillé sur l’amélioration de la connaissance client.

La première partie de cette réunion fut dédiée à une présentation menée par Datastorm. Laurence Barry nous a tout d’abord replacé le sujet de la datafication dans un contexte historique. Benoit Ravel est quant à lui revenu sur les techniques actuelles d’exploitation des données et leur application concrète à travers plusieurs illustrations.

Une chose semble acquise, il est plus facile de générer de la valeur en B to C qu’en B to B. L’algorithme n’est pas non plus nécessairement la panacée pour affiner la connaissance client.

Côté assureurs, plusieurs contraintes ont été passées en revue. Les données sur le client sont bien souvent morcelées entre différents maillons de la chaîne, le legacy ou encore l’anesthésie provoquée par un business model qui repose sur la gestion de stocks de contrats qui se renouvellent chaque année sans trop d’efforts, sont des freins à la révolution sur l’approche client.

Il faut pourtant améliorer cette connaissance en amont de la souscription, arriver en rendez-vous client en le connaissant déjà pour déterminer ce qui l’empêche de dormir la nuit et ainsi créer une relation de proximité qui ajoutée à la confiance sont des leviers puissants. Les discussions ont également portées sur le suivi des contrats. « Mais le client veut-il vraiment voir son assureur tous les ans ? », se sont interrogés certains.

La prochaine réunion se tiendra le 10 avril prochain. Nous orienterons les débats sur l’apport de la technologie pour créer ce lien tant recherché avec les TPE/PME.

Ce diaporama nécessite JavaScript.