CCR : Le directeur général nommé 5 mois après sa prise de fonction

Un décret du 28 juin annonce la nomination de Bertrand Labilloy comme directeur général de la Caisse centrale de réassurance. Il était pourtant en poste depuis le mois de janvier. Ce dernier avait en effet été choisi par le conseil d’administration pour remplacer Stéphane Pallez devenue PDG de la Française des Jeux.

“Par décision du ministre des finances et des comptes publics en date du 26 juin 2015, M. Bertrand Labilloy est nommé directeur général de la Caisse centrale de réassurance par intérim à compter du 1er juillet 2015 et jusqu’à la nomination d’un directeur général de la société par décret du Président de la République.” Le contenu du décret paru au Journal Officiel du 28 juin a de quoi surprendre. La CCR avait en effet annoncé la nomination de Bertrand Labilloy au poste de directeur général à la mi-janvier 2015, soit il y a un peu plus de 5 mois.

Il s’agit en fait d’une sorte de rattrapage de l’administration. Jusqu’au 20 août 2014, le président des sociétés anonymes à conseil d’administration dont plus de la moitié du capital est détenue par l’Etat était nommé par décret. Mais, une ordonnance est venue modifier la donne. C’est désormais le directeur général, lorsque la fonction est dissociée de celle de président, qui est nommé par décret, sur proposition du conseil d’administration. Le président est lui élu au sein du conseil d’administration par les membres de ce dernier.

“La publication du décret de nomination est simplement une mise en conformité avec l’ordonnance”, explique-t-on chez CCR. Elle intervient à quelques jours du renouvellement du conseil d’administration le 2 juillet prochain. Ce qui explique la notion d’intérim inscrite dans le texte.