Assurance maladie/fraude : la banque UBS solde un litige pour 217 millions de dollars

La banque suisse UBS va payer 217M de dollars (162,7M d’euros) pour solder un litige lié au groupe américain de services médicaux Healthsouth, accusé de fraude aux Etats-Unis, a indiqué lundi une porte-parole d’UBS.

« UBS va bien payer 217M de dollars », a-t-elle déclaré au sujet de ce litige. L’établissement zurichois va payer 117M de dollars aux détenteurs d’actions et 100M aux propriétaires d’obligations de Healthsouth dans le cadre de cette affaire qui avait été révélée en 2003, a souligné un autre porte-parole d’UBS.

Malgré le paiement de cette somme, la banque a précisé dans un communiqué qu’elle « continue de nier toute accusation de méfait ou de responsabilité concernant ses engagements avec Healthsouth ». « Comme cela a été prouvé dans de multiples procédures, des initiés corrompus de Healthsouth ont menti à plusieurs reprises » à UBS, a-t-elle souligné, ajoutant que la somme versée était financée par des assurances, à l’exception d’une part de « moins de 3% ». Cette affaire ayant fait l’objet d’une couverture d’assurance, c’est cette dernière et non UBS qui va payer pour le litige, a indiqué le porte-parole.

L’affaire Healthsouth avait défrayé la chronique au début des années 2000, alors qu’une vague de scandales touchait les entreprises américaines. La société américaine avait accepté de payer 325M de dollars en 2004 pour solder des plaintes des autorités fédérales pour fraude à différents systèmes publics d’assurance maladie, notamment la caisse des personnes âgées (Medicare). Richard Scrushy, l’ex-PDG de Healthsouth, reconnu coupable de malversation comptable, avait été condamné en 2009 à verser plus de 2,8Mds de dollars.

Zurich (Suisse), 26 avril 2010 (AFP)