Assurance auto collaborative : Wecover lève 500.000€

L’insurtech parisienne Wecover réalise sa première levée de fonds de 500.000 euros. Le lancement de son offre d’assurance automobile collaborative, en partenariat avec Suravenir Assurances et un réassureur, est prévu pour mars 2017.

La start-up incubée au D-Incubator de l’université Dauphine a attiré plusieurs business angels spécialisés de la fintech et du monde de l’assurance. L’ancien directeur général de l’Equité (la filiale d’assurance dommages de Generali France), le président d’un courtier grossiste et l’ancien directeur financier de la Macif figurent parmi les investisseurs de la jeune start-up.

Wecover lancera sa première offre d’assurance auto collaborative, en partenariat avec Suravenir Assurances – la filiale du Crédit Mutuel Arkea – et un réassureur international. La start-up compte ressembler les bons conducteurs dans des groupes affinitaires. Si le niveau de sinistralité des membres du groupe est faible, les assurés pourront récupérer jusqu’à 25% des cotisations en fin d’année.

Une assurance auto pour les bons conducteurs

Wecover est également une application mobile, un « coach de conduite » qui aide les conducteurs à améliorer leur attitude au volant. « Dans la prochaine version de l’application que nous lançons en mars, les conducteurs se verront proposer un devis et pourront souscrire à une offre d’assurance 100% digitale », affirme Brice Le Houérou, co-fondateur de la start-up.

Pour attirer des clients, Wecover compte tisser des partenariats avec des communautés de co-voitureurs. En effet, l’assurance auto Wecover contient des garanties spécifiques pour les conducteurs de co-voiturage pour rapattrier les passagers en cas de panne ou accident. « Les conducteurs qui font du co-voiturge ont un comportement plus prudent et présentent un niveau faible de sinistralité », affirme B. Le Houérou.

Pour les mêmes raisons, la communauté des jeunes parents ou des cyclistes amateurs représentent des cibles intéressantes pour Wecover. Dans le parcours client, les conducteurs répondront à un questionnaire simplifié et au moment de la souscription ils pourront choisir le groupe auquel ils souhaitent appartenir suivant une approche socio-comportementale.

Stratégie d’acquisition sur Facebook

Pour réussir à attirer ces cibles spécifiques, Wecover a bâti sa stratégie d’acquisition client sur les réseaux sociaux. Ainsi, un chatbot disponible sur la plateforme de messagerie Facebook Messenger permet au client potentiel d’obtenir un devis, de souscrire et de payer en ligne.

Les quatre co-fondateurs de Wecover ont des profils d’ingénieur, avec des expériences dans le conseil, l’intelligence artificielle et le traitement de la data. Wecover c’est leur deuxième projet entrepreneurial dans le secteur de l’assurance.

« Notre ambition est de faire de Wecover un acteur clé de cette révolution de l’assurance, grâce à la technologie nous entrons dans une nouvelle ère basée sur une personnalisation accrue des offres et des services. Nous souhaitons réhumaniser l’interaction assuré/assureur dans un monde toujours plus dématérialisé. Cette levée va nous permettre d’accélérer notre développement technologique et accompagner le développement commercial », affirme Brice Le Houérou dans un communiqué.