Apref : « Il faut améliorer l’attractivité de la place de Paris »

Bertrand Labilloy, vice-président de l'Apref

En 2016, les Britanniques votaient pour sortir de l’Union Européenne. Depuis la bataille fait rage entre les pays européens pour attirer les établissements financiers. Au mois de juillet dernier, l’Apref publiait une note sur les pistes à explorer pour améliorer l’attractivité de la place de Paris.

Bertrand Labilloy, tout nouveau vice-président de l’Apref, nous détaille ces pistes.