Acquisition : Helvetia lance une OPA sur Nationale Suisse

L’assureur saint-gallois Helvetia vient de lancer une offre publique d’achat sur Nationale Suisse. Cette OPA, que le Conseil d’administration du groupe bâlois salue et recommande à ces actionnaires, devrait permettre de créer le n° 3 du marché suisse de l’assurance.

Helvetia a lancé ce lundi 7 juillet 2014 une OPA sur le groupe bâlois Nationale Suisse, offrant une prime d’une valeur de 80 francs suisses par action (contre 63,50 francs suisses par action vendredi, soit une majoration de 26% sur le cours de clôture de l’action au 4 juillet 2014). L’offre s’effectue pour 65% en liquide et 35% en actions et valorise l’assureur Nationale Suisse à 1,77Md de francs suisses selon Bloomberg.

Dans un communiqué, “le Conseil d’administration de Nationale Suisse salue l’offre et recommande à l’unanimité aux actionnaires d’accepter l’offre publique”. Grâce à cette opération, Helvetia et Nationale Suisse pourraient devenir le n° 3 du marché suisse de l’assurance.

Un acteur plus solide

En difficulté depuis plusieurs mois en raison d’un actionnariat concurrentiel, Nationale Suisse devrait retrouver des bases solides grâce à cette alliance, avec “un volume de primes de près de 9Mds de francs suisses (7,4Mds d’euros) avec un potentiel de bénéfice de plus de 500M de francs suisses (411M d’euros)”.

La nouvelle société, qui opérera sous la marque Helvetia, devrait également permettre de renforcer les activités des deux groupes à l’étranger, avec une croissance durable sur les principaux marchés de détail européens et un volume de primes cumulé de 3Mds de francs suisses. “Le domaine Specialty Lines regroupera les divisions Marine/Transport, Engineering, Art et Réassurance active de Helvetia et de Nationale Suisse ainsi que l’actuelle Helvetia France, numéro 2 du marché français de l’assurance transport”, poursuit le communiqué.

Outre les économies réalisées (estimées entre 100 et 120M de francs suisses), les Comités de direction seront conjoints. Des représentants des deux sociétés collaboreront au sein des Comités supérieurs de direction du groupe Helvetia agrandi, “afin de garantir le mieux possible le succès de la nouvelle entreprise”.

Sous réserve du consentement des actionnaires des deux sociétés et des autorités de surveillance compétentes, la transaction doit être exécutée au deuxième semestre 2014 (mi-octobre).