Acquisition : Amlin dans le viseur de Mitsui Sumitomo

La compagnie d’assurance japonaise Mitsui Sumitomo Insurance a annoncé mardi matin envisager l’acquisition du réassureur britannique Amlin, ce qui serait la énième opération internationale d’envergure menée dans ce secteur ces derniers mois par des groupes nippons.

Cette transaction pourrait dépasser 500 milliards de yens (3,7 milliards d’euros), selon le quotidien économique Nikkei. “Nous allons discuter de ce projet lors d’un conseil d’administration ce jour”, a indiqué le groupe japonais dans un communiqué.

En mettant la main sur Amlin, société spécialisée dans la réassurance fondée en 1903 et dont le siège se trouve à Londres, Mitsui Sumitomo élargirait notablement son champ d’activités et son étendue géographique. Si cette opération était réalisée au montant indiqué, il s’agirait de la plus importante pour Mitsui Sumitomo Insurance.

Les compagnies japonaises ont déjà acheté plusieurs britanniques et Mitsui Sumitomo Insurance avait même ouvert le bal en 2000, mais depuis des concurrents ont fait mieux comme Tokio Marine Holdings qui a repris Kiln en 2008 et Sompo Japan Nipponkoa Holdings qui a pris le contrôle de Canopius Group en 2014.

Cette possible transaction interviendrait alors que le secteur est en pleine effervescence, cherchant à l’étranger des leviers de croissance pour combler l’absence de perspectives au Japon où la population diminue.

Le mois dernier, la compagnie japonaise d’assurance-vie Sumitomo Life a fait part de son intention de racheter le groupe américain Symetra Financial Corporation pour 3,7 milliards de dollars (3,36 milliards d’euros). En juillet, Meiji Yasuda avait annoncé son projet d’acquisition du groupe américain StanCorp Financial Group pour 5 milliards de dollars (4,5 milliards d’euros).

Un mois plus tôt, c’est l’assureur Tokio Marine Holdings qui avait dit vouloir mettre la main sur un autre groupe américain, HCC Insurance, pour 7,5 milliards de dollars.

En février, le géant de l’assurance-vie Dai-ichi Life avait bouclé le rachat de l’américain Protective Life pour 5,55 milliards de dollars. Peu après, Sompo Japan Nipponkoa avait annoncé une prise de participation de 7,8% dans le réassureur français Scor, assortie d’une intention de monter ultérieurement à “au moins 15%”, devenant ainsi son premier actionnaire.