RVS 2015 : “Le problème du cyber est le risque d’agrégation”

Immatériel, transversal, le risque cyber est encore mal appréhendé par le secteur de l’assurance et de la réassurance. Les besoins de couvertures sont quant à eux colossaux (entre 500M et 1Md de dollars).

Pour autant, le secteur tente d’avancer sur la question en se heurtant parfois à des problématiques législatives comme l’explique Vincent Vandendael, directeur global markets du Lloyd’s à Londres.