VIDEO CASTRIES / Résultats 2012 : Stabilité des résultats au premier semestre pour Axa

Si le résultat net du groupe Axa chute au premier semestre en raison d’une année 2011 exceptionnelle. Dans l’ensemble, les résultats sont stables et l’assureur poursuit sa progression sur les marchés émergents.

Axa voit son résultat net chuter de 38% pour le premier semestre, à 2,6Mds d’euros. En cause, les plus-values exceptionnelles enregistrées l’année dernière suite aux cessions de la participation dans Taikang Life (0,7Md  d’euros) ainsi que des activités en Australie et Nouvelle-Zélande (0,7Md d’euros).

Henri de Castries a débuté la conférence de presse par une phrase d’ouverture plutôt coutumière : « Les résultats sont solides dans un environnement globalement chahuté. »

Au micro de News Assurances PRO, le PDG de l’assureur a ajouté : « Si l’on compare le premier semestre de cette année au premier semestre de l’an dernier la croissance est beaucoup plus faible. Les taux d’intérêt et les marchés actions ont baissé. »

Le résultat opérationnel est stable à 2.305M d’euros, le chiffre d’affaires progressant de 1,4% à 48.405M d’euros (46.836M d’euros en 2011). Une situation qualifiée de « bonne performance » par M. Castries, nourrie par les métiers du groupe.

L’activité dommages est en effet en progression, en chiffre d’affaires (+3,7% à 16,2Mds d’euros), comme en résultat (+4%), avec un ratio combiné qui s’améliore à 98,6%.

+5% en prévoyance et santé

La progression est plus légère en vie, épargne, retraite, le chiffre d’affaires augmentant de 0,8% à 28,6Mds d’euros, pour un résultat opérationnel à +3%. En assurance de personne, Axa rebondit sur la prévoyance et la santé (+5%), avec 43% d’affaires nouvelles en France, alors que baissent le fonds général épargne (-5%) et les UC (-3%).

En France, la collecte nette en assurance-vie reste à l’équilibre à 8Mds, alors que l’ensemble du marché français est en décollecte depuis le début de l’année.

La croissance est forte en Asie à +9% en assurance-vie et 17% en assurance dommages, une des régions sur lesquelles Axa met l’accent, puisque l’assureur cherche à se développer dans les pays émergents où les potentiels sont larges.

Accroissement du périmètre en Chine

A cette croissance organique du chiffre d’affaires, s’ajoute un certain nombre d’opérations d’accroissement de périmètre : le rachat des activités d’assurance dommages de HSBC dans la zone ainsi que le lancement d’une opération commune avec ACBC la plus grande banque chinoise en assurance-vie.

« Ces opérations devraient nourrir, dans le années qui viennent, la croissance du chiffre d’affaires et des résultats du groupe » a déclaré Henri de Castries.

Le ratio de solvabilité du groupe passe de 183% au à 174% pour le premier semestre.

« L’évolution du mix se poursuit sur les marchés par un développement sur les  pays émergents », a déclaré Denis Duverne, directeur général délégué. Pour rappel, le plan Ambition d’Axa prévoit trois axes à échéance 2015 : une plus grande sélectivité des activités, une accélération sur les marchés qui ont un potentiel de croissance significatif ainsi qu’un effort de productivité.

EN VIDEO, Henri de Castries, président-directeur général du groupe Axa revient sur les perspectives du groupe :