Une table ronde sur les dangers potentiels des téléphones mobiles et des antennes relais pour la santé d’ici fin mars

    François Fillon a chargé Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports, d’une mission de réflexion sur le thème “radiofréquences, santé et environnement”. Dans cette perspective, une table ronde doit être organisée, en collaboration avec Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique et Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie.

    Pilotée par la ministre de la Santé, cette table ronde doit réunir, le 26 mars, État et organismes publics, élus, opérateurs et radiodiffuseurs, associations, personnalités qualifiées.

    Cette table ronde devra permettre d’identifier en particulier :

    – d’une part, la question de l’impact sanitaire lié à l’utilisation des téléphones mobiles ;
    – d’autre part, la question liée aux antennes relais pour lesquelles l’expertise internationale est convergente et conclut, qu’en l’état actuel des connaissances scientifiques, et compte tenu des faibles niveaux d’exposition autour de ces installations en comparaison notamment avec ceux des téléphones mobiles, l’hypothèse d’un risque pour la santé pour les populations vivant à proximité des antennes relais de téléphonie mobile ne peut être retenue.