Tout ce qu’il faut savoir sur la Téléconsultation médicale

La téléconsultation se développe

Qui n’a jamais attendu 3 semaines pour avoir un rendez-vous chez le médecin ? Ou bien vu son rendez-vous annulé car le praticien n’accepte plus de nouveau patient ? Ou encore fait un long trajet pour trouver un médecin car il a le malheur de vivre dans un désert médical ?

Aujourd’hui, la télémédecine représente peut-être la solution à toutes ces questions. En effet, elle a pour vocation de faciliter l’accès des citoyens aux soins sur l’ensemble de la France. Elle permet une prise en charge et un suivi plus rapide et évite ainsi un recours aux urgences ou des déplacements inutiles. Elle favorise également la prise en charge coordonnée entre professionnels de santé.

Le but n’étant pas que les consultations physiques disparaissent, mais que les deux solutions se complètent.

Qu’est-ce que la téléconsultation ?

« La téléconsultation est une consultation entre un professionnel médical « téléconsultant » et un patient, qui peut ou non être accompagné par un professionnel de santé, par l’intermédiaire des technologies de l’information et de la communication. »

(Source : Ministère des Solidarités de la Santé)

Quels sont les avantages ?

  • Vous avez juste besoin d’une connexion internet et d’une webcam
  • Sous certaines conditions, la téléconsultation est éligible à un remboursement par l’Assurance Maladie depuis le 15/09/2018
  • A l’issue de la téléconsultation, le praticien remet une ordonnance médicale par mail au patient
  • Les tarifs sont identiques à une consultation classique
  • Le système de téléconsultation a été généralisé dans toute la France

La connexion est-elle sécurisée ?

Pour ceux qui auraient un peu peur de tenter l’expérience, sachez que tout se fait via une connexion sécurisée grâce à un lien que le praticien vous envoie par mail au moment de la prise de rendez-vous.

Quelles sont les conditions à respecter ?

  • La téléconsultation doit obligatoirement s’inscrire dans le parcours de soins
  • Le patient doit initialement être orienté par son médecin traitant (quand celui-ci ne réalise pas lui-même la téléconsultation)
  • Le téléconsultant doit disposer du dossier médical du patient
  • Le patient doit avoir bénéficié d’une consultation physique au cours des 12 mois précédant la téléconsultation

Qui peut bénéficier d’une téléconsultation ?

En principe, le médecin peut proposer une téléconsultation à chaque patient, quel que soit son lieu de résidence et que cela concerne un problème de santé occasionnel ou une maladie chronique. Attention, cette proposition relève uniquement de la décision du médecin.

Dans quel cas la téléconsultation n’est pas possible ?

  • Les patients de moins de 16 ans
  • Les spécialités médicales d’accès direct (gynécologie, ophtalmologie, stomatologie, chirurgie orale ou chirurgie maxillo-faciale, psychiatrie ou neuropsychiatrie et pédiatrie)
  • Les situations d’urgence
  • Les patients n’ayant pas de médecin traitant désigné

Malgré de nombreux avantages, selon une enquête du cabinet Harris Interactive, seul un français sur deux se dit prêt à y recourir et seul 36% d’entre eux considèrent qu’une téléconsultation médicale a la même valeur qu’une consultation classique.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site de l’Assurance Maladie (ameli.fr).

SPVIE Assurances est un courtier grossiste multispécialiste, classé parmi le top 20 des courtiers grossistes français. Retrouvez nos offres pour les entreprises, TNS et particuliers.

Contacter SPVIE Assurances