Top 5 : les plus lus entre le 17 et le 23 novembre sur News Assurances Pro

La semaine dernière a été riche en émotion pour un secteur de l’assurance qui trépignait de voir enfin le sujet du contrat responsable apparaître au Journal officiel. Et bien c’est fait. Dans le même temps, l’Afa nous annonçait la naissance de son premier bébé… Retour sur les 5 articles qui vous ont marqués sur News Assurances Pro.

Le secteur a longtemps attendu la publication du fameux décret sur les contrats responsables – notre article sur le sujet a d’ailleurs été le plus consulté la semaine dernière. Et patatras ! Mercredi, avec une certaine fébrilité, les organismes d’assurance découvrent le contenu dudit texte dont la parution a été maintes fois repoussée. Après une bonne nuit de sommeil, ils ont tous pris leur plus belle plume pour… prendre acte et surtout faire part de leur déception, teintée de résignation. Une résignation collective que vous avez placée en 4e position de ce top 5.

Mais il va falloir vite se remettre de cet ascenseur émotionnel. Après le décret, c’est maintenant à la circulaire de se faire désirer. Celle sur la période transitoire en assurance collective. Un sujet que vous avez placé en deuxième position de notre top 5. En attendant, le temps est comme suspendu. Personne ne bouge de peur de faire une modification malencontreuse dans un contrat, mais tout le monde se tient prêt.

Bonne année, ou joyeuse Pâques ?

Au rayon réglementaire et relation tumultueuse entre autorités publiques et secteur de l’assurance on retrouve en 3e position, et pour la 3e semaine consécutive, la loi Hamon. Cette fois-ci il s’agit du volet sur la résiliation infra-annuelle. Le CCSF prône sa mise en œuvre au 15 avril. Mais dans les cabinets ministériels on penche plutôt pour le début d’année 2015. Une nouvelle occasion de prendre acte et de faire part de sa déception semble poindre, même si le sujet irrite au plus haut point dans chez les spécialistes de l’assurance auto.

Enfin, en 5e position de ce top 5, on retrouve une première… La première réalisation made in Afa avec l’e-constat. Parce qu’il y a une application pour tout, voici celle pour établir son constat à l’amiable directement sur smartphone. Une sorte de dématérialisation de l’accident matériel dans laquelle tous les assureurs sont de la partie. Sans donner d’objectif chiffré, on imagine aisément que l’Afa caresse du bout des doigts l’espoir que sa première appli fasse un carton !