Télésurveillance : Nouvelle joint venture entre Orange et Groupama

    Des cameras de télésurveillance

    Orange et Groupama se lancent dans une nouvelle aventure commune. Il s’agit cette fois d’une joint-venture dédiée à la télésurveillance baptisée Protectline.

    Après la création d’Orange Bank, Groupama et l’opérateur en téléphonie mobile annoncent la naissance de Protectline, une société opérant sur la télésurveillance des biens. Le schéma est le même. Orange est majoritaire avec 51% du capital, soit un peu moins que dans Orange Bank (65%). Groupama détient le reste, soit 49%.

    La présidence du conseil d’administration de Protecline est assurée par Christian Bombrun (Orange). Benjamin Pourquié, transfuge de Groupama, hérite de la présidence exécutive. Enfin, Jean-Daniel Guedj, ancien directeur de l’architecture du SI d’Orange, est nommé directeur général.

    Groupama, qui dispose déjà d’une gamme d’offres dans la télésurveillance, apportera notamment son usine logistique et informatique et son réseau d’installateurs à la société. De son côté, Orange compte s’appuyer sur sa large base d’abonnés internet et téléphone (environ 11 millions) et son réseau de boutiques (environ 480) pour diffuser ses offres à partir du printemps prochain. « Ce nouveau partenariat avec Orange s’inscrit pleinement dans la stratégie de Groupama qui vise à offrir des services de proximité globaux et innovants à ses sociétaires et clients », déclare, dans un communiqué, Thierry Martel, directeur général de l’assureur mutualiste.