Stratégie : Macif pourrait arrêter l’activité commerciale de sa filiale portugaise, Gérard Andreck

    L’assureur mutualiste Macif réfléchit à un possible arrêt de l’activité commerciale de sa filiale portugaise, Macif Portugal, qui a enregistré des pertes en 2010 et 2011, a indiqué vendredi son président, Gérard Andreck, en marge de la présentation des résultats annuels.

    La Macif a fixé un plan de marche à sa filiale en difficulté et attend de voir les effets qu’il produit avant de se déterminer, entre l’arrêt de l’activité (gestion en extinction ou “run-off”) et un nouveau développement commercial, a expliqué M. Andreck. “Nous sommes dans une période où nous n’avons pas les éléments pour prendre une décision définitive”, a déclaré M. Andreck.

    Macif Portugal a terminé l’exercice 2011 sur une perte de 18 millions d’euros, dont 10 millions environ liée à l’activité opérationnelle et 8 millions à un renforcement des provisions.
    En 2010, la filiale avait perdu environ 20 millions d’euros, a rappelé le directeur général sortant, Roger Iseli, qui a été remplacé fin avril par Jean-Marc Raby mais qui était présent vendredi pour présenter les résultats.

    Pour M. Andreck, en entrant au capital de la société et en devenant majoritaire, la Macif s’est engagée dans une structure dont elle n’a découvert que plus tard certains risques, principalement liés à une sous-tarification. Elle procède actuellement au nettoyage du portefeuille et s’est attachée à “tarifer correctement” les contrats, “tout en restant dans le marché”.

    Macif Portugal a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros.