Nomination : Alain Montarant devient président du groupe Macif

Le Conseil d’Administration de la Macif vient d’élire Alain Montarant comme président du groupe mutualiste. Il succède à Gérard Andreck qui occupait ce poste depuis 2006.

C’est un page qui se tourne à la Macif. Gérard Andreck, président du groupe mutualiste depuis 2006, laisse sa place à Alain Montarant, élu à l’unanimité à la tête de l’enseigne par le Conseil d’administration du 23 juin 2014. Vice-président du groupe Macif depuis 2011, Alain Montarant est le premier président issu directement de la représentation des sociétaires depuis la régionalisation de l’entreprise en 1987. Il poursuivra notamment le travail de ses prédécesseurs, “dans le respect de l’héritage de la mutuelle niortaise et plus largement de l’économie sociale”, explique un communiqué. Ce dernier souhaite également engager aux côtés de Jean-Marc Raby, directeur général du groupe, les travaux nécessaires pour construire la référence mutualiste de demain en matière d’assurance et de protection.

Âgé de 54 ans, Alain Montarant a mené la majeure partie de sa carrière à Cognac comme chef d’entreprises notamment dans le secteur de l’immobilier. Sociétaire depuis 1984, il est entré à la Macif en 1997 en tant que représentant des sociétaires – délégué régional- pour la région Centre Ouest Atlantique. En 2003, il est devenu administrateur de la mutuelle d’assurances avant de présider le comité d’audit lors de sa création en 2005, jusqu’en 2011. Pendant 2 ans, il a notamment assuré la présidence du comité des risques du groupe Macif, institué en 2011.

Vice-président du groupe mutualiste depuis 2011, il a aussi présidé au cours des 2 dernières années les Conseils de surveillance de Mutavie (filiale assurance-vie) et du Macifin’ (filiale assurant le développement de l’offre bancaire de la Macif depuis 2013).

“Je suis convaincu que notre modèle mutualiste est une chance et une force. Notre différence nous crédibilise lorsque nous nous adressons à nos 5 millions de sociétaires et que nous voulons répondre à leurs besoins ; la crise n’a pas entamé la relation que nous avons avec eux. Nous sommes légitimes pour intervenir sur les nouveaux enjeux sociaux qui les concernent. Nos sociétaires, actuels et futurs, doivent demeurer au cœur de notre stratégie”, indique Alain Montarant, Président du Groupe.

Crédit photo : Romain Grimaldi – Macif