Disparition : Gérard Andreck n’est plus

gerard andreck, ex-président du groupe Macif

L’annonce de la disparition de Gérard Andreck suscite une vive émotion dans le secteur de l’assurance. Décédé à Paris le samedi 1er septembre à l’âge de 74 ans, l’emblématique dirigeant de la Macif (groupe qu’il a rejoint en 1969 pour en prendre la direction générale en 1997, puis la présidence de 2006 à 2014) laisse derrière lui l’image d’un homme passionné et engagé.

Dans un communiqué posthume, le groupe mutualiste parle d’un « Maître d’œuvre de la diversification des activités de la Macif et de son organisation, Gérard Andreck aura fortement marqué l’histoire de la mutuelle et ainsi contribué à son rayonnement dans le secteur de l’assurance ». Particulièrement impliqué dans le secteur de l’économie sociale et solidaire, Gérard Andreck a également été président du CJDES (Centre des Jeunes Dirigeants de l’Economie Sociale), président du Ceges (Conseil des Entreprises, Employeurs et Groupements de l’Economie Sociale), président du Gema et vice-président de l’AFA (Association Française de l’Assurance). Membre du Cese (Conseil Economique, Social et Environnemental) de 2010 à 2015, le dirigeant mutualiste s’était également vu remettre la Légion d’honneur.

Condoléances et messages de soutien à la famille et aux proches de l’ex-dirigeant se sont multipliés depuis l’annonce de sa disparition. Dans un communiqué, Thierry Derez, le PDG de Covéa salue la mémoire de Gérard Andreck en indiquant qu’« il a toujours incarné l’esprit mutualiste et défendu les valeurs de l’économie sociale et solidaire. Homme de vision et de convictions, il a œuvré pour développer et faire rayonner la Macif et pour porter les valeurs de l’économie sociale dans diverses instances ».

Sur Twitter surtout, nombreux sont ceux qui ont salué la carrière de Gérard Andreck.