Santéclair propose un réseau de partenaires élargi pour s’équiper de prothèses auditives à moindre coût

    Lancé début 2008 en Ile de France, le réseau Santéclair des audioprothésistes partenaires propose aux assurés santé d’AGF, MAAF et MMA des prothèses auditives de marque à des prix très compétitifs ainsi que des prestations de qualité.

    Poursuivant son engagement contre le sous équipement des malentendants en France et forts des résultats de leur expérimentation menée depuis un an, AGF, MAAF et MMA annoncent aujourd’hui l’extension de leur réseau d’audioprothésistes à l’ensemble du territoire français.

    Un véritable besoin de santé publique

    En France, près de 6 millions de personnes ont un handicap auditif et 300 000 personnes souffrent d’une déficience auditive profonde ou totale. Seuls 17% des malentendants en France sont appareillés (contre 50% au Danemark et 45% aux USA)1. En France, il s’est vendu 436 000 prothèses auditives pour 2116 audioprothésistes en 2008, soit environ moins d’une prothèse vendue par jour par audioprothésiste.

    Plusieurs facteurs expliquent ce faible taux d’équipement :
    – le coût élevé de l’appareillage (entre 2000 et 4000 euros pour un équipement binaural)
    – la faible prise en charge par la Sécurité Sociale et les complémentaires santé (reste à charge de près de 70% après le remboursement de la SS et de la complémentaire santé)
    – l’aspect esthétique et l’absence de prévention

    Une expérimentation réussie en Ile de France

    L’expérimentation menée pendant un an avec trois audioprothésistes partenaires de Santéclair s’est révélée concluante :
    – les assurés ayant fréquenté le réseau d’audioprothésistes partenaires Santéclair ont diminué par deux leur reste à charge, soit des prix inférieurs de 40 à 50 % en dessous des prix du marché sur les plus grandes marques d’aides auditives,
    – 94 % d’entre eux ont pu s’appareiller des deux oreilles alors qu’ils ne sont que 68 % à le faire hors réseau. Ce résultat est d’autant plus remarquable quand on sait que le déficit auditif est beaucoup mieux corrigé lorsque l’appareillage s’effectue sur les deux oreilles,
    – grâce à la baisse des prix, la majorité des assurés ont pu s’orienter vers des modèles plus haut de gamme.

    Extension du réseau d’audioprothésistes sur le territoire national

    Forts de ces résultats, AGF, MAAF et MMA ont décidé d’étendre leur réseau d’audioprothésistes à l’ensemble de la France, couvrant ainsi l’essentiel des besoins sur le territoire français.

    De nombreux avantages ont été mis en place pour le consommateur par les 84 audioprothésistes qui ont rejoint le réseau Santéclair :
    – des prix négociés de 40 à 50% inférieurs aux prix moyens du marché sur toutes les marques d’aides auditives,
    – le tiers payant,
    – une période d’essai de la prothèse d’au moins un mois,
    – une visite de contrôle pour un bilan auditif complet une fois par an,
    – une facturation transparente : distinction dans le devis du prix de l’appareil et du prix de la prestation, et  s’agissant de cette dernière, distinction du prix relevant de la prestation initiale d’appareillage de celui correspondant au suivi,
    – pour chaque type d’aide auditive, deux prix ont été établis par Santéclair : un pour l’équipement unilatéral et un pour l’équipement bilatéral lequel fait l’objet d’un multiplicateur de l’ordre de 1,5 par rapport au précédent, et non de 2 comme habituellement pratiqué dans la profession.

    1 Enquête TNS, mars 2006

    Comments are closed.