Santé : L’Autorité de la concurrence veut imposer plus de transparence sur les prothèses dentaires

Dentiste

L’Autorité de la concurrence, soucieuse de faire baisser les prix des prothèses dentaires, a recommandé que les devis des chirurgiens-dentistes distinguent le prix des prothèses du prix total afin que les patients puissent faire jouer la concurrence.

“L’autorité préconise la mise en place effective et contrôlée du devis-type prévu par la loi (…) qui dissocie le prix de vente de la prothèse par le chirurgien-dentiste du prix des soins”, indique l’Autorité, dans son avis publié lundi.
Elle souhaite aussi que les dentistes facturent les prothèses proches du prix d’achat “afin que les patients puissent bénéficier des effets de la concurrence” sur le marché des fabricants de prothèses.

Cette préconisation survient alors que l’assurance maladie a ouvert des négociations avec les syndicats de dentistes et les complémentaires santé sur les tarifs des soins dentaires. A ce sujet, l’Autorité considère que l’assurance maladie et les complémentaires “pourraient, en contrepartie d’une révision de la tarification des soins conservateurs (caries, chirurgie…), obtenir de la profession des engagements en matière de tarification des actes prothétiques, associés à un mécanisme de plafonnement des dépassements d’honoraires”.

Le prix de la pose de prothèses dentaires (couronnes, inlays, bridges…) facturé en France par les chirurgiens-dentistes est nettement plus élevé que celui pratiqué par d’autres pays européens, selon une étude de la Cour des comptes cité par l’Autorité.
Ce prix élevé est très souvent un facteur de renoncement aux soins, selon diverses études.

Pour que les patients aient un meilleur accès à l’information sur le coût des soins, l’Autorité de la concurrence invite l’assurance maladie à “organiser une communication grand public afin d’inciter les patients à comparer le prix des soins prothétiques”.

Par ailleurs, l’Autorité a réaffirmé “le caractère pro-concurrentiel des réseaux formés par des complémentaires santé (MGEN, santéclair, Itelis, Groupama). Les dentistes appartenant à ces réseaux ont en effet des prix généralement très concurrentiels.

Avec AFP