Santé : April Entreprise et Harmonie Mutuelle élus de la CGPME

Après la recommandation de nombreuses branches et la labellisation de l’UIMM, la CGPME essaie une nouvelle voie pour aider ses adhérents à mettre en place la complémentaire santé le 1er janvier prochain. A l’issue d’une consultation de marché lancée avant l’été, l’organisation professionnelle a choisi de distinguer deux organismes, le mutualiste Harmonie et le courtier April Entreprise (assuré par Axa), qui pourront se prévaloir de proposer une garantie ANI « estampillée » CGPME.

Le contrat dénommé SantéPME est constitué d’une offre de base des plus basiques, calée sur le panier de soins minimum et proposée à raison de 20 euros par salarié. A cette offre s’ajoutent des options qui peuvent rehausser le niveau de garantie du salarié ou inclure un ayant-droit ou toute une famille.

« Harmonie Mutuelle avait de nombreux partenariats locaux avec les CGPME locales. Cet accord permet de proposer aux entreprises une solution très rapide à mettre en place. En particulier, la complémentaire pour les salariés peut être couplée à une garantie TNS », explique Stéphane Graveleau, de la direction marketing et distribution d’Harmonie Mutuelle. April et Harmonie étaient en effet tous les deux partenaires historiques de la CGPME dans plusieurs régions. SantéPME, initiative à l’échelle nationale, est destinée aux TPE et PME adhérentes de la CGPME et non couvertes par un accord de branche.
Les assureurs porteurs de l’offre, se sont engagés sur plusieurs points, inspirés de ce qui existe au niveau des branches dans le cas d’une recommandation.

« Un fonds social est abondé dans le cadre du montage d’asssurance mis sur pied avec Axa », précise Frédérique Plasson, PDG d’April Entreprise. Le fonds social existe déjà : c’est celui de l’association ALP Prévoyance. Il permettra d’accorder aux assurés qui en font la demande des aides qui s’ajoutent aux prestations prévues par SantéPME. « Dans le cadre de la convention de partenariat, April Entreprise a pris des engagements en matière d’organisation de réunions d’information à destination des entreprises adhérentes à la CGPME », indique aussi Frédérique Plasson. SantéPME ouvre le bénéfice à des réseaux de soins : Kalivia avec Harmonie et Itelis avec April grâce à Axa.

Pour Harmonie, SantéPME s’inscrit dans une stratégie qui vise à être sur tous les fronts de l’ANI : le mutualiste est très présent sur le segment des recommandations voire de la labellisation de l’UIMM, à travers Mutex mais aussi grâce à la branche du Syntec, où Harmonie a été recommandé directement. « Toutes les entreprises qui appartiennent à une branche où il n’y a pas d’accord de branche en santé sont concernées par SantéPME », souligne Stéphane Graveleau.

Du côté d’April, SantéPME permet aussi de compléter la gamme et d’avoir une solution simple pour multi-équiper des entreprises clientes. « La vraie différence par rapport à Harmonie, c’est qu’April Entreprise a une vision globale de la problématique d’assurance des PME : nous intervenons aussi en assurance dommages et en risques d’entreprise », conclut Frédérique Plasson.