Sanctions : 22 assureurs chinois condamnés pour entente illicite sur les commissions

    Les autorités chinoises ont sanctionné 22 assureurs dont les succursales de China Life et Ping An à une amende de 18M de dollars pour des pratiques monopolistiques.

    ngt deux sociétés d’assurance chinoises ayant conclu une alliance illicite pour fixer le montant des commissions perçues sur les primes ont été condamnées à payer une amende de 18 millions de dollars en raison de leurs pratiques monopolistiques, ont indiqué mardi les autorités chinoises.

    Ces sociétés ont négocié et sont convenues du montant des commissions à prélever sur les primes d’assurance automobile au cours de réunions organisées par la Zhejiang Insurance Association, a expliqué dans un communiqué la Commission nationale pour la réforme et le développement (NDRC).

    Cet organisme gouvernemental a infligé à 22 de ces assureurs une amende globale de 110 millions de yuans (18 M USD), précise le communiqué, l’une des sociétés ayant échappé à la sanction pour avoir informé les autorités et fourni des preuves.

    Les sociétés sanctionnées comptent parmi les plus importantes de Chine, telles que des succursales de China Life et Ping An. Selon la NDRC, la Zhejiang Insurance Association, tenue pour premier responsable de ces infractions, a également été condamnée à une amende de 500.000 yuans.

    Ces sanctions s’inscrivent dans le cadre d’une vaste campagne gouvernementale contre les pratiques monopolistiques prêtées aux firmes étrangères dans plusieurs secteurs, dont l’industrie pharmaceutique, les nouvelles technologies et la fabrication du lait en poudre pour enfants.

    Les assureurs sont pratiquement tous détenus par des intérêts chinois, mais la société américaine Starr Insurance & Reinsurance possède une part majoritaire dans Dazhong Insurance, alors que la française Axa possède la moitié de Axa Tianping.

    AFP