Résultats T1 : Le bénéfice de CNP Assurances impacté par sa participation à Chypre

    Le siège de CNP Assurances à Paris

    L’assureur français CNP Assurances est impacté à hauteur de 66M d’euros par sa présence à Chypre. Son bénéfice est en baisse de 16,3% à 230M d’euros.

    CNP Assurances, a vu son bénéfice net baisser de 16,3% au premier trimestre pour atteindre 230M d’euros. La crise chypriote et de moindres plus-values pèsent sur l’activité du début d’année 2013, selon un communiqué.

    Les dépôts et les actifs détenus par CNP Laiki Insurance Holdings, filiale locale à 50,1% de CNP Assurances, qui ont subi la crise apportent un effet négatif évalué à 16M d’euros. Dans ses premières estimations, l’assureur avait prévu un impact inférieur à 5M d’euros.

    CNP Assurances a constitué, toujours pour la filiale chypriote, une provision de 50M d’euros pour déprécier un goodwill (écarts d’acquisition). Au total, cette crise coûtera 66M d’euros à l’assureur de personnes.

    Collecte positive… hors de France

    Les éléments financiers ou exceptionnels ont pesé à hauteur de 5M d’euros pour la période sous revue, alors qu’ils avaient gonflé les résultats du groupe de 78M d’euros l’an passé. Cet effet de comparaison ajoute à la baisse sensible du bénéfice sur le premier trimestre.

    En termes d’activité, le résultat brut d’exploitation est en hausse de 15% à 523M d’euros, tandis que le chiffre d’affaires augmente de 1,4%, à 7,12Mds d’euros, toujours tiré par l’Amérique latine où l’activité progresse de 13,9%.

    Enfin, le groupe enregistre une collecte nette de 190M d’euros sur la période, alors que celle-ci était négative de 200M l’année d’avant. En France, toutefois, CNP affiche une forte décollecte de 490M d’euros. “Les zones où nous croissons sont des zones à forte marge alors que celles où nous décroissons sont à faible marge“, a indiqué Antoine Lossowski, directeur général adjoint, à l’AFP.