Résultats S1 2021 : CNP Assurances reste robuste

Le siège de CNP Assurances
Le siège de CNP Assurances

CNP Assurances a affiché des résultats en progression au premier semestre 2021, soutenus notamment par une hausse des encours en unités de compte et ses activités internationales.

Le bancassureur CNP Assurances a présenté, le mercredi 28 juillet, ses résultats du premier semestre 2021. La première partie de l’année a permis d’afficher un bénéfice net de 690M d’euros, soit une hausse de 0,4% par rapport à 2019 et de 10% par rapport à 2020. De janvier à juin, « les chiffres montrent une robustesse du modèle et notre capacité à relever les défis. Il constitue un socle solide pour nos ambitions de développement. Nous pouvons dire que la période creuse de 2020 due à la crise sanitaire a été absorbée et est bel est bien derrière nous », souligne Stéphane Dedeyan, le directeur général de CNP Assurances.

Dans un contexte de taux bas continu, le bancassureur enregistre un chiffre d’affaires de 16,3Mds d’euros, en hausse d’un peu plus de 3% par rapport au premier semestre 2019 (+47% par rapport à 2020). Cette progression a en partie été soutenue par une diversification des portefeuilles avec une collecte en unités de compte de 2,5Mds d’euros, soit près du double par rapport à l’année précédente. Le taux d’unités de compte en France est ainsi passé de 24,7% en 2020 à 28,5% en juin 2021, soit une hausse de près de 4 points. « En France, nous sommes 6% en dessous du niveau de collecte atteint en 2019, mais avec une amélioration très significative » de la composition du portefeuille, a souligné Stéphane Dedeyan. Le groupe comptabilise également 4Mds d’euros de transferts de contrats permis par la loi Pacte, dont une partie a été redirigée vers des unités de compte.

Un succès à l’international

Même son de cloche pour les portefeuilles internationaux. « Nous bénéficions d’un très fort dynamisme commercial de nos activités internationales, en particulier au Brésil et en Italie », ajoute le directeur général. En Europe, le chiffre d’affaires en épargne et retraite a progressé de presque 30% à la suite d’un effet de base favorable lié à la crise sanitaire, mais aussi grâce à ses activités italiennes et les bonnes performances de CNP UniCredit Vita. De l’autre côté de l’Atlantique, CNP Assurances enregistre un rebond de presque 38% de son activité, portée par ses affaires en épargne / retraite et en prévoyance / protection avec son partenariat local Caixa Seguridade. CNP Assurances compte d’ailleurs renforcer ses partenariats internationaux et plus particulièrement au Brésil où le bancassureur est déjà ancré dans le marché depuis près de 20 ans.

Perspectives inclusives et durables

Les encours des investissements verts du groupe représentaient 17,9Mds d’euros fin juin 2021, avec l’objectif d’atteindre 20Mds d’euros d’ici 2023. En parallèle de la décarbonisation de son portefeuille, CNP Assurances a souhaité prendre en compte l’impact sociétal provoqué par ces mesures. En effet, le bancassureur a intégré un « dialogue poussé » avec ses entreprises clientes concernant les conséquences sociales de la décarbonisation, comme le licenciement de personnel. Sur la plan économique, le groupe anticipe sur ce point un renforcement et une extension des partenariats, notamment en Europe. « Nous cherchons aujourd’hui à devenir un bancassureur multipartenarial complet à impact positif », conclut le directeur général.

Que pensez-vous du sujet ?