Résultats du premier semestre : Hiscox profite de la livre basse

Le courtier Hiscox a présenté des résultats semestriels en hausse, profitant des conséquences monétaires du Brexit et du renforcement de son activité retail.

« Notre business de détail continue à croître en force et en profitabilité. Hiscox London Market et Hiscox Re se sont maintenus dans des marchés difficiles. Le Brexit a engendré de la volatilité et la faiblesse de la livre sterling, ce qui a généré des gains de changes, lesquels ont bénéficié aux résultats financiers globaux », a affirmé Bronek Masojada, DG d’Hiscox Ltd, dans un communiqué.
Le groupe a dégagé un résultat de 206 millions de livres avant impôts sur les six premiers mois de l’année (contre 135 M£ de livres en 2015 à la même période), Hiscox Retail ayant été le meilleur contributeur aux résultats grâce à l’environnement de change. Une contribution aux résultats qui conforte la stratégie d’Hiscox de renforcer ce segment retail pour pallier la volatilité de certaines autres lignes de métiers. Les primes collectées s’élèvent quant à elles à 1,3 milliard de livres au premier semestre contre 1,1 Md£ au premier semestre 2015.
Et les gains liés aux opérations de change atteignent 87,3 M£, alors qu’Hiscox avait perdu 15,7 M£ à la même période en 2015 à cause du change.
Satisfait de ces résultats semestriels, l’exécutif du courtier se garde pourtant de tout triomphalisme : « Nous restons prudent, car nous sommes au début de la saison des ouragans », a déclaré Robert Childs, président d’Hiscox.

Opportunités post-Brexit

Néanmoins, le ratio combiné du courtier se dégrade à 80,7% contre 82,5% au premier semestre 2015, « à cause d’un environnement commercial très compliqué », explique le courtier.
Et concernant le Brexit, le président d’Hiscox estime qu’il constitue davantage un défi structurel que stratégique pour le groupe. « Dans les mois et les années à venir, nous travaillerons à comprendre les futurs arrangements commerciaux, et si nécessaire, nous établirons une nouvelle compagnie d’assurance dans l’Union européenne. Traditionnellement, les bouleversements de marché ont toujours constitué des opportunités pour ceux qui sont agiles. Nous sommes un groupe mondial, qui dispose d’implantations dans des marchés clés, lesquelles peuvent tirer avantage d’un environnement changeant. Cela peut nous offrir des opportunités : nous pouvons par exemple soutenir les petits courtiers en donnant accès au marché londonien à leurs clients », a expliqué Robert Childs.