Résultats : Hannover Re sort indemne des Cat’Nat’ du deuxième trimestre

A la différence de son concurrent Munich Re qui subit le poids des Cat’Nat’ du 2eme trimestre, Hannover Re affiche des résultats solides.

Le réassureur allemand Hannover Re n’a pas pâti outre mesure des inondations qui ont frappé l’Europe en juin, et a réussi à augmenter confortablement ses bénéfices au deuxième trimestre, selon des chiffres publiés mercredi.

Le bénéfice net de la période est ressorti à 186M d’euros, une hausse de 29% sur un an, selon le rapport semestriel du groupe. Les entrées de primes brutes ont grimpé de 2,7% à 3,47Mds d’euros, précise le groupe dans un communiqué.

Les inondations qui ont touché une partie de l’Europe lui ont coûté 137M d’euros, en ligne avec l’estimation déjà communiquée d’un corridor de 100 à 200M. Mais au total, au vu d’un premier trimestre calme sur le front des catastrophes naturelles, les coûts à ce titre sur les six premiers mois de l’année n’ont pas excédé les prévisions internes, explique le réassureur.

Au premier coup d’oeil, Hannover Re a publié des résultats globalement solides au deuxième trimestre, avec une bonne surprise du côté de la réassurance non-vie et un résultat faible dans la réassurance vie“, estimait dans une note Thorsten Wenzel, analyste pour la banque DZ Bank.

Bonne surprise de la réassurance non-vie

Dans le détail, sa division de réassurance non-vie a enregistré une baisse de ses entrées de primes brutes de 3,2% à 1,9 milliard d’euros. Une baisse qui s’explique par “une augmentation de la compétition mais également par la politique de souscription d’assurances disciplinée de Hannover Re“, explique le groupe.

Pour des raisons de rentabilité, nous concentrons nos souscriptions exclusivement sur des activités qui remplissent nos impératifs de marge“, a souligné Ulrich Wallin, patron du groupe, cité dans le communiqué.

Le bénéfice net de cette division a bondi de 41,6% à 187,M d’euros tandis son résultat opérationnel Ebit a grimpé de 73,6% à 290,4M d’euros. Son ratio combiné s’est affiché à 94,8%, contre 96,8% l’an dernier.

Un premier semestre en ligne avec les objectifs

Sa division de réassurance vie et santé a suivi une évolution inverse. Ses entrées de primes brutes ont grimpé de 10,9% à 1,57Md d’euros, tandis que son bénéfice net a reculé de 33,3% à 18,6M d’euros. Mais les résultats de cette division ont été alourdis par des charges aux États-Unis juste avant la clôture du trimestre liées à un plus grand nombre de décès qu’attendu.

Hannover Re voit dans le premier semestre “une bonne base pour une année réussie” et pour atteindre sa prévision d’un bénéfice net de l’ordre de 800M d’euros. Pour janvier à juin, le bénéfice net s’est établi à 408M d’euros.

La prévision vaut sous réserve de nouvelles grosses catastrophes naturelles et d’évolutions négatives brutales sur les marchés financiers. Comme les autres acteurs du secteur, Hannover Re souffre du niveau bas des taux d’intérêt. Au premier semestre toutefois, de bons résultats dans ses activités d’assurance pure ont compensé le recul des résultats de ses activités d’investissement.

AFP