Résultats 2020 T3 : Une perte moins lourde que prévu pour Swiss Re

Le siège de Swiss Re
Le siège de Swiss Re

Le géant suisse de la réassurance Swiss Re, lourdement touché par la crise sanitaire, a publié vendredi une perte moins lourde que prévu sur neuf mois après un rebond au troisième trimestre, bien que la facture ait encore augmenté.

Le groupe suisse a encore augmenté ses réserves, portant la facture pour la pandémie de Covid-19 sur les neufs mois à 3 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros) entre les dédommagements et les sommes mises de côté, a-t-il indiqué dans un communiqué. Swiss Re, qui fait office d’assureur pour les assureurs, est toutefois parvenu à réduire sa perte nette sur neuf mois à 691 millions de dollars, notamment grâce à un rebond des primes et à un redressement des conditions de marché.

Par comparaison, les analystes interrogés par l’agence suisse AWP tablaient en moyenne sur une perte de 882 millions de dollars. Au premier semestre, le groupe avait plongé dans le rouge sous le poids des réserves et demandes de dédommagements liés à la pandémie de Covid-19, avec une perte qui avait atteint 1,1 milliard de dollars pour les six premiers mois de 2020.

Malgré des pertes moins lourdes sur neuf mois, sa division de réassurance dommages, la plus importantes en termes de contribution aux recettes, se situe toutefois encore nettement en terrain négatif. Sur neuf mois, cette division affiche une perte de 201 millions de dollars, contre un bénéfice de 880 millions sur la période comparable l’an passé.

Outre la pandémie, les frais générés par les catastrophes naturelles et désastres humains ont été plus élevés que prévu au troisième trimestre, entre les ouragans Laura et Sally, les incendies sur la côte Ouest des Etats-Unis, les tempêtes dans le Midwest ainsi que les inondations du fleuve Yangtsé en Chine et le typhon Haishen, auxquels s’est ajouté l’explosion dans le port de Beyrouth qui a ravagé la capitale du Liban.

Sur neuf mois, les frais engendrés par les catastrophes naturelles et sinistres se sont montés à 1,5 milliard de dollars dans ses activités de réassurance dommages.

Que pensez-vous du sujet ?