Résultats 2019 : Performances contrastées pour Aésio

Patrick Brothier et Olivier Brenza, respectivement président et directeur général du groupe Aésio.
Patrick Brothier et Olivier Brenza, respectivement président et directeur général du groupe Aésio.

INFOGRAPHIES – Le groupe Aésio a dévoilé ses résultats pour l’exercice 2019. L’UMG qui regroupe Apreva, Adrea et Eovi-Mcd a vécu une année 2019 en demi-teinte.

En 2019, Aésio a dégagé un chiffre d’affaires brut de réassurance de 2Mds d’euros, soit un niveau équivalent a celui enregistré en 2018. Une stabilité que l’on retrouve dans le rapport SFCR de l’UMG qui détaille l’activité du groupe sous l’angle de son chiffre d’affaires net de réassurance. Ce dernier s’est établi à 1.782M d’euros l’an dernier contre 1.789M d’euros en 2018.

Mais cette continuité masque une année commerciale qui semble avoir été plus compliquée. Ainsi, alors qu’Aésio revendiquait plus de 40.000 entreprises adhérentes pour 2018, elles n’étaient plus que 38.000 en portefeuille au 31 décembre dernier. La conséquence directe est une baisse de près de 100.000 personnes protégées en une année. Le groupe repasse sous la barre des 3 millions de personnes protégées en 2019.

Du côté des résultats techniques, les voyants sont également au rouge. En vie, ils sont déficitaires de 4M d’euros. « Le résultat vie se dégrade de 7.656 K€ entre 2018 et 2019. Cette diminution se caractérise principalement par une augmentation des frais, autres provisions et charges techniques. Elle est toutefois atténuée par une hausse du chiffre d’affaires sur le risque vie, grâce au développement de l’activité de prévoyance (à travers PAM chez Adrea Mutuelle) ainsi que la substitution de Territoria Mutuelle », indique la rapport SFCR.

En non-vie, ils plongent de 37M d’euros « par la diminution du chiffre d’affaires en cohérence avec la baisse des prestations nettes de réassurance. Elle s’explique par une diminution des régularisations en 2019 (régularisation exceptionnelle en 2018 chez Adrea Mutuelle). Elle s’accompagne aussi, d’une augmentation des frais, autres provisions et charges techniques ».

Le ratio de solvabilité se dégrade de 13 points, mais reste confortable à 269%.

Vers la constitution du groupe Aésio/Macif

2019 aura été marqué par la concrétisation du projet de rapprochement avec le groupe Macif. Il doit s’achever par la constitution d’un groupe prudentiel au 1er janvier 2021. Les travaux doivent donc se poursuivre en 2020 avec notamment la fusion des mutuelles de l’UMG au sein d’Aésio Mutuelle.

La crise sanitaire de ces dernières semaines n’a pas retardé les discussions affirmaient ainsi, dans nos colonnes, Adrien Couret et Jean-Philippe Dogneton, respectivement directeur général et directeur général délégué du groupe Macif.

« Ces résultats nous auront permis d’aborder dans de bonnes conditions cette année charnière qui verra, à la fois, la fusion entre nos 3 mutuelles aboutir, et la création du groupe commun avec la Macif se concrétiser », déclare Olivier Brenza, directeur général du groupe Aésio depuis le départ d’Emmanuel Roux.

IFPASS

L’Ifpass, Institut de Formation de la Profession de l’Assurance est le leader de la formation en assurance avec 1300 alternants formés chaque année. Nos formations sont en adéquation avec l’évolution des métiers de l’assurance. Nous possédons un taux de 84 % de réussite aux examens alors que 96% de nos diplômés trouvent un emploi dans les six mois qui suivent la fin de leurs études. Nous sommes présents à Marseille, Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Paris et maintenant Niort.

Accéder


Que pensez-vous du sujet ?